La BAD approuve une prise de participation de 750 millions de FCFA dans le capital social de la Banque de l’Habitat du Congo

03/06/2009
Share |

Tunis, le 2 juin 2009 -  Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé mardi à Tunis un financement de 750 millions de FCFA pour une prise de participation dans le capital social de la Banque de l’Habitat du Congo.

Le projet vise à appuyer la mise en place au Congo d'une institution bancaire universelle spécialisée dans l’immobilier et l’habitat, la Banque Congolaise de l’Habitat (BCH), dont le capital social s’élève à 5 milliards de FCFA (environ 7,6 millions d’euros). L'investissement de BAD comporte une souscription au capital de BCH, d’un montant de 750 millions de FCFA, soit 15 % du capital social ainsi qu’ un don de 190 000 euros, à titre d’assistance technique destinée à appuyer la mise en place de la politique environnementale et sociale de BCH, d’une part, et la gestion du système de risques, d’autre part.

La mission principale de la BCH sera de fournir, entre autres prestations, des services financiers au secteur de l'immobilier afin de promouvoir la construction de 3 750 logements collectifs et individuels en 5 ans. Ce projet jouera un rôle essentiel dans la mise en œuvre de la politique gouvernementale de développement de ce secteur sensible de l’immobilier et de l’habitat. La mise en place de la BCH et son développement effectif permettront une meilleure adéquation entre les ressources à long terme que la BCH lèvera (dépôts des plans d’épargnes-logement, Fonds national de l’habitat) et les engagements à long terme (crédit au logement social, économique et de prestige pour une durée de 20 à 25 ans, actuellement inexistants au Congo). La BCH participera à la création de 11 250 emplois indirects au cours de ses 5 premières années.

Cet investissement s’inscrit en droite ligne de la stratégie des opérations du secteur privé de la Banque en ce qui a trait notamment au renforcement et à l’approfondissement des systèmes financiers et à l’appui de la Banque aux entreprises du secteur privé (en particulier les PME, notamment le secteur du BTP) par le biais d’intermédiaires financiers. Le projet représente un instrument innovant pour l’approfondissement du système financier congolais, puisqu’il cible une niche spécifique de marché, actuellement mal desservie.

Le projet est aussi un exemple de partenariat public-privé et de partenariat intra-africain. Car la BCH est un projet de banque universelle qui permettra de transformer durablement le secteur de l’immobilier, de l’habitat et du logement social au Congo. Le projet va générer 162 emplois directs permanents et 11 250 emplois indirects et saisonniers, réduisant ainsi la pauvreté dans des zones urbaines économiquement défavorisées. Il contribuera d’une part, à développer le secteur privé et les PME, et d’autre part, à moderniser le secteur financier en introduisant des instruments et mécanismes financiers innovants.

Le projet de la BCH  bénéficie du soutien du gouvernement congolais et cadre avec le programme «Habitat Congo », nouvelle stratégie de développement de l’Habitat, lancée en août 2007. C’est le premier projet secteur privé financé par la BAD au Congo.