La BAD accorde une importante réduction de dette pour la Guinée-Bissau

27/01/2011
Share |

Tunis, le 26 janvier 2011 – Les Conseils d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a constaté que la Guinée-Bissau a rempli les conditions et les exigences requises pour bénéficier de l’allègement de sa dette dans le cadre de l’Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).

En conséquence, le Groupe de la BAD va alléger le service de la dette de la Guinée-Bissau envers l’institution, pour un montant de 60,4 millions de dollars américains. En outre, de façon exceptionnelle, la Guinée Bissau va bénéficier d’un allègement de dette supplémentaire estimé à 23,7 millions de dollars.

La Guinée-Bissau s’est qualifiée pour l’allégement de la dette au titre de l’Initiative PPTE pour avoir démontré des avancées significatives dans la stabilisation de son économie et la mise en œuvre de politiques saines en faveur du progrès politique, socio-économique et financier, la croissance et la réduction de la pauvreté.

Pour atteindre le point d’achèvement, la Guinée Bissau a rempli la quasi-totalité des  conditionnalités. Il s’agit de  l’élaboration d’un Document de stratégie pays complet, du  maintien de la stabilité macroéconomique, de  l’amélioration de la gouvernance et de l’amélioration des services dans le secteur de l’éducation et de la santé.

Cette évaluation du Groupe de la BAD, du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale conclut qu’avec la mise en œuvre des  mesures convenues, la Guinée-Bissau a satisfait aux exigences requises pour l’allégement de sa dette dans le cadre de l’initiative PPTE.

En atteignant le point d’achèvement, la Guinée-Bissau devient également éligible pour bénéficier d’un allégement additionnel de la dette au titre de l’Initiative d’allégement de la dette multilatérale (IADM), qui est estimé à 131,4 millions USD.

Depuis le début de sa coopération avec la Guinée-Bissau en 1976, le Groupe de la
Banque a financé, hors projets multinationaux, 38 opérations (24 projets, 7 appuis institutionnels, 3 études, 3 aides d’urgence et 1 ligne de crédit) pour des engagements nets représentant un montant global de 188,08 millions d’unités de compte (UC) (environ 146 milliards de FCFA). Ce montant a été octroyé sous forme de prêts (80,02%) et de dons (19,98%). Le secteur social est le secteur ayant bénéficié des plus importants financements (31,2%), suivi de multi-secteur (21,0%), des secteurs de l’agriculture (19,4%), du transport (18,4%) et des équipements collectifs (10%)

La Guinée-Bissau est le 26ème pays membre régional de la BAD à atteindre le point de décision au titre de l’initiative PPTE.

1 unité de compte (UC) = 1,54 USD (janvier 2011)


Sections Connexes

Contact