Cameroun : un prêt de 24 millions € de la BAD pour accroître la production d’électricité

21/12/2015
Share |

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 17 décembre 2015, un prêt de 24 millions d’euros octroyé au Cameroun. Ce, pour développer la centrale de Kribi, une centrale thermique au gaz en activité depuis mai 2013. Le projet Kribi II consiste en l’élaboration, la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance d’une capacité de production d’électricité à base de gaz de 125 MW. Une fois l’extension achevée, la capacité totale de la centrale de Kribi sera portée à 340 MW.

Le prêt a été approuvé dans le cadre du New Deal pour l’énergie en Afrique de la BAD, qui ambitionne de rendre universel l’accès à l’électricité en Afrique d’ici à 2030. Le projet, qui vise à répondre au besoin criant de renforcement des capacités de production au Cameroun, aura un impact majeur sur le développement. En effet, le déficit actuel en matière de production est estimé à 100 MW environ pendant la saison sèche, et l’on anticipe une hausse de 8 % par an de la demande jusqu’en 2035..

Le projet Kribi II, qui fournira une capacité de production additionnelle de 125 MW, améliorera la fiabilité de l’approvisionnement en électricité. Il permettra aussi de diversifier les sources de production et le mix énergétique en développant la production à base de gaz, tout en remplaçant les centrales thermiques inefficaces – de quoi alléger l’impact sur l’environnement, notamment les émissions de carbone. En outre, le projet doit aider à résoudre la crise énergétique que traverse le pays aujourd’hui, et améliorer l’accès de la population à l’électricité. Permettant d’exploiter davantage les ressources propres du Cameroun pour la production d’électricité, Il vient par ailleurs compléter une opération précédente de la Banque : en 2011, la BAD avait octroyé un prêt de 30 millions d’euros au projet Kribi.