La BAD approuve 100 millions d’Euros pour le Programme d’Appui à la Réforme de l’Administration Publique au Maroc

30/06/2010
Share |

Tunis, le 30 juin 2010 - Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé à Tunis, le 30 juin 2010, un prêt de 100 millions d’euros destiné à financer la quatrième phase du programme d’appui à la réforme de l’administration publique (PARAP IV) au Maroc.

Le programme vise à favoriser une croissance économique forte et un développement durable renforçant la compétitivité de l’économie marocaine tout en assurant à moyen terme la viabilité macroéconomique. Avec ce programme, l’efficacité de l’Etat en matière de gestion des ressources budgétaires et de ressources humaines sera améliorée, la masse salariale sera davantage maitrisée et les procédures administratives seront simplifiées à travers le développement de l’administration électronique.

Le bénéficiaire final du programme est la population marocaine dans son ensemble. Celle-ci profitera de l’amélioration du niveau de vie qui résultera d’une croissance économique durable génératrice d’emplois et de revenus. Les bénéficiaires intermédiaires sont : les administrations publiques, les ménages et les opérateurs économiques privés.

Le PARAP IV répond aux orientations stratégiques du Programme du Gouvernement, en particulier dans les domaines de l’amélioration de la gouvernance et de l’environnement des affaires. Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la Banque au Maroc, qui met l’accent sur le renforcement du système de gouvernance et la mise à niveau des infrastructures économiques et de l’entreprise.

Le PARAP IV est cofinancé avec la Banque mondiale et l’Union européenne et respecte les orientations de la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide en appuyant la mise en place de réformes conçues par les autorités marocaines en vue de moderniser leur administration publique.