141,71 millions de dollars de la BAD pour un système de bus express en Tanzanie

01/10/2015
Share |

Le mercredi 30 septembre 2015, le Conseil d'administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé deux prêts d'un total de 141,71 millions de dollars pour financer la deuxième phase du projet de système de transport rapide par bus à Dar es-Salaam.

Le prêt de 97,42 millions de dollars provenant du guichet du secteur privé de la BAD et le prêt de 44,29 millions du fonds Africa Growing Together Fund (AGTF)* soutiendront les initiatives du Gouvernement de Tanzanie visant à décongestionner la ville de Dar es-Salaam.

Le projet, qui sera mis en œuvre au cours d’une période de 36 mois, est destiné à améliorer la mobilité urbaine et l'accessibilité dans la ville de Dar es-Salaam par la fourniture d'installations de transport améliorées qui sont fiables, sûres/efficaces et rentables, soutenant ainsi le développement économique et social de la ville et du pays dans son ensemble ; puisque la ville de Dar es-Salaam est une plaque tournante commerciale pour la Tanzanie et la région de l'Afrique de l'Est. Le projet renforcera également la compétitivité de la ville et stimulera le tourisme.

Il est destiné à transporter jusqu'à 495 000 passagers par jour et réduire les temps de déplacement. Par ailleurs, l'utilisation de bus de transport rapide modernes, qui consomment des carburants plus propres, réduira considérablement les émissions de gaz à effet de serre et améliorera ainsi la qualité de l'air et donc, à long terme, protègera la santé de la population.

Le système de transports publics actuel est inapproprié, car il n'est pas suffisamment fiable, sûr et efficace pour transporter les quelque 5 millions d'habitants de la ville de Dar es-Salaam qui génèrent environ 60 pour cent des recettes nationales et représentent 70 % des utilisateurs des transports publics de la ville. Ainsi, il est nécessaire d'améliorer le système de transports publics, à partir duquel l'ensemble de la phase 2 du système de transport rapide de Dar es-Salaam et de transport rapide par bus a été conçu.

Le projet correspond à la vision 2025 de la Tanzanie, le premier plan quinquennal de développement pour la période de 2010 à 2015, et à l'initiative « Big Result Now » (BRN), qui souligne la nécessité d'augmenter les investissements dans les infrastructures de transport en vue d'améliorer le bien-être socio-économique de la population et de contribuer ainsi à la réduction de la pauvreté. En outre, le projet fait partie d'un plan directeur en six phases pour le système de transport rapide de Dar es-Salaam et s'inscrit dans la continuité de la phase 1 du système de transport rapide par bus qui est financé par la Banque mondiale.

La contribution de la Banque africaine de développement au projet représente 88,9 % du total des coûts estimés à 159,32 millions de dollars, et le Gouvernement de Tanzanie apportera les 11,1 % restants.