La BAD approuve un prêt de facilitation du commerce de 310 millions de dollars EU pour Ecobank Transnational Incorporated

27/09/2016
Share |

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le mercredi 21 septembre 2016 à Abidjan, un prêt pour le financement d’opérations commerciales d’un montant de 310 millions de dollars EU pour Ecobank Transnational Incorporated, société mère du groupe Ecobank. Grâce à ce prêt, la BAD allouera des fonds de financement commerciaux qui sont essentiels au soutien des économies dans lesquelles Ecobank est présente.

Cette intervention a lieu à un moment où le cours des matières premières est en train de baisser – une baisse qui a entraîné des pénuries de devises et qui s’est traduite par une demande non satisfaite d’instruments de financement du commerce destinés à accompagner les changements structurels que connaissent actuellement les économies d’Afrique subsaharienne. Par le biais du réseau de succursales d’Ecobank à travers l’Afrique subsaharienne, ce projet soutiendra principalement les petites et moyennes entreprises ainsi que les sociétés locales qui ont des activités d’import-export.

Ce projet contribuera à répondre à une demande déterminante du marché en financement du commerce et en liquidités en dollars, en soutenant des secteurs de l’économie aussi vitaux que l’agro-industrie, les produits chimiques, le bâtiment, l’ingénierie, la transformation alimentaire, l’industrie manufacturière et les exportations non traditionnelles. Il stimulera le développement du secteur financier, fournira une plateforme qui aidera le commerce intra-africain et régional et soutiendra le financement de projets d’infrastructures à moyen terme, créant ainsi des industries solides et des opportunités d’emploi pour les jeunes. Il renforcera l’appui aux entreprises locales en Afrique subsaharienne, dont les activités commerciales sont actuellement entravées par des pénuries de financements en dollars. Une fois pleinement exploitées, si l’on tient compte des transferts, ces interventions devraient faciliter les échanges commerciaux à hauteur de quelque 2 milliards de dollars EU sur une période de trois ans et demi.

Ce prêt contribuera à concrétiser les cinq priorités opérationnelles de la BAD, ses « Cinq grandes priorités », à savoir : Éclairer l’Afrique et lui fournir de l’énergie, Nourrir l’Afrique, Industrialiser l’Afrique, Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des Africains. Ce projet s’aligne par ailleurs sur la Stratégie décennale de la BAD, en particulier la Stratégie de développement du secteur financier de la Banque, qui vise à augmenter l’accès aux services financiers des plus défavorisés ainsi qu’à élargir et renforcer les systèmes financiers de l’Afrique. Il s’aligne également sur la Stratégie du secteur privé de la BAD en aidant à améliorer l’environnement des investissements et des affaires en Afrique subsaharienne, ce qui favorisera ultérieurement le commerce régional. Il encouragera de même le développement des entreprises grâce à un meilleur accès à des financements du commerce suffisants pour les petites et moyennes entreprises et les sociétés locales.

Ecobank Transnational Incorporated est enregistré en tant que holding bancaire panafricaine à Lomé (Togo), où elle a son siège social. Présente dans 36 pays d’Afrique, elle a des bureaux de représentation à Pékin, Dubaï, Paris et Londres. Les actions d’ETI sont cotées à la Bourse du Ghana, à la Bourse du Nigeria et à la Bourse Régionale des valeurs mobilières (BRVM), desservant ainsi les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Le groupe Ecobank compte 19 000 employés répartis dans 1 305 succursales et bureaux. Pour de plus amples renseignements sur ETI et le groupe Ecobank, consulter le site ecobank.com


Sections Connexes

Contact