73 millions de dollars EU pour des projets de routes et d’irrigation au Malawi

14/03/2013
Share |

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 13 mars 2013, des dons et des prêts d’un montant total de 73 millions de dollars EU, destinés à financer des projets d'irrigation et de réhabilitation de routes au Malawi.

Les dons s’élèvent à 39,98 millions de dollars EU. Cette dotation du Programme mondial pour l'agriculture et la sécurité alimentaire (dit “GAFSP” en anglais) et du Fonds africain de développement (FAD) servira à financer le “Smallholder Irrigation and Value Addition Project“ (SIVAP), un projet d'irrigation à valeur ajoutée à l'intention des petits exploitants. 39,6 millions de dollars EU seront pourvus par le Fonds d'affectation spécial multidonateurs du GAFSP, et 0,38 million par le FAD.

Le projet vise à conforter la sécurité alimentaire, à accroître les revenus et à lutter contre la pauvreté. Il a pour objectifs spécifiques d’augmenter la production et la productivité agricoles, en intensifiant l'irrigation, en diversifiant les cultures, en renforçant la valeur ajoutée des produits, et en renforçant les capacités. 11 400 exploitations familiales, dont plus de 50 % sont dirigées par des femmes, bénéficieront du SIVAP.

Un total de quelque 450 000 personnes bénéficiera indirectement des activités du projet, grâce à l’amélioration de la production et de la diversification agricoles, et au développement des chaînes de haute valeur.

Le projet fera en sorte que les bénéficiaires se l'approprient, en les impliquant dans la supervision, le suivi et l’évaluation, de même que dans les activités de boisement et la formation. L'importance accordée à l’intensification des capacités d'irrigation appuiera les efforts que déploie le gouvernement afin que les agriculteurs puissent procéder à deux récoltes par an.

La BAD a aussi accordé un prêt à taux préférentiel de 33,2 millions de dollars EU pour financer la remise en état de la route Mzuzu-Nkhata Bay, l’un des grands axes prioritaires dans le programme gouvernemental dévolu au secteur routier, car faisant partie du réseau qui relie la région nord du pays aux régions du centre et du sud.

Une fois réhabilitée, cette route confortera les secteurs de croissance économique dans le nord du pays, et devrait profiter aux quelque 342 211 habitants des deux districts, en améliorant l’accès aux marchés, aux écoles, aux centres de santé et autres structures socio-économiques.

En outre, située sur le corridor de développement de Mtwara, la route est aussi une voie de transit pour le trafic international de marchandises en provenance de la Zambie et de la Tanzanie. Il s'agit d'un axe routier crucial, non seulement pour les liaisons domestiques, mais aussi pour le commerce et l’intégration à l’échelle régionale.

La BAD s’engage à soutenir le gouvernement du Malawi dans ses efforts pour parvenir à une croissance économique inclusive et à la réduction de la pauvreté. La BAD est convaincue que ces ressources l’aideront à atteindre les objectifs et les cibles de la Stratégie de croissance et de développement du Malawi (dits “MGDS” II en anglais), conformément à la Stratégie pays de la BAD pour la période 2013-2017.