245 millions USD à la Tanzanie pour appuyer l’intégration routière régionale

04/12/2009
Share |

Tunis, le 3 décembre 2009 – Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD), guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement, a approuvé le 2 décembre 2009 l’octroi au gouvernement de la Tanzanie d’un prêt de 245 millions de dollars (équivalent à 152 millions d’UC*) pour financer le projet d’appui au secteur routier (phase 1). Ce financement constitue 66% du coût total du projet estimé à 371 millions de dollars (230 millions d’UC).

Le Projet d’appui au secteur routier I porte sur la réalisation d’ouvrages de génie civil pour le bitumage de la route Iringa-Dodoma (260 km) et de la route Namtumbo-Tunduru (193 km).  Le renforcement des capacités de gestion de la l’Agence nationale des routes de Tanzanie (TANROADS) et la restructuration du Ministère des Communications et des Transports de Zanzibar sont également des composantes du projet, de même que  la lutte contre le VIH/sida, les IST et la tuberculose.

Le projet appuiera les programmes de développement économique et social de la Tanzanie par l’accroissement de l’efficience et de la rentabilité de la circulation des passagers et du transport des marchandises, et par l’amélioration de l’accès des communautés des zones d’influence des deux routes aux marchés et aux services sociaux, contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté.

Les deux routes dont l’aménagement est proposé sont situées dans des corridors régionaux et permettront par conséquent d’améliorer le commerce transfrontalier avec les pays voisins de la Tanzanie, tout en favorisant le tourisme et l’intégration régionale.

Une fois achevée, la route Iringa-Dodoma facilitera le trafic dans le Corridor central qui relie le port de Dar-es-Salaam au Rwanda, au Burundi et à l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Elle sera complémentaire à la future voie ferrée Isaka-Kigali qui se trouve actuellement au stade des études.

La route Iringa-Dodoma est une importante liaison desservant trois corridors routiers, à savoir le Corridor nord-sud, le réseau routier régional de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) et l’axe routier transafricain allant du Cap au Caire, corridors permettant tous de relier les pays d’Afrique australe à ceux d’Afrique orientale et d’Afrique du Nord.

Le corridor nord-sud a été entériné en avril 2009 comme priorité de développement par la SADC, l’EAC (Communauté Est Africaine) et le COMESA (Marché commun d’Afrique orientale et australe), afin de développer le commerce intra-régional et de promouvoir l’intégration de ces trois communautés économiques régionales.


*1 Unité de compte (UC) = 1, 61018 USD


Sections Connexes

Contact