La BAD approuve un montant de 38 millions USD pour le financement d’un projet d’électricité au Burkina Faso

01/02/2010
Share |

Rédigé par David Short

Tunis, le 27 janvier 2010 - Le Conseil d'administration du Groupe de la Banque africaine de développement, a approuvé à Tunis, le mercredi 27 janvier 2010, un prêt de 24,2 millions d’UC (équivalent à 38 millions USD) sur les ressources du Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel du Groupe, pour financer le projet de renforcement de l’infrastructure électrique et de l’électrification rurale dans le pays. Le Conseil a également approuvé un don FAD de 950000 UC (1,49 millions USD) pour le même projet.

Le projet est conforme à la politique de développement socio-économique du Burkina Faso, qui met un accent tout particulier sur le développement des infrastructures, l'amélioration des conditions de vie de la population et la réduction de la pauvreté.

Le Burkina Faso a également reconnu la nécessité d'augmenter sensiblement l’approvisionnement du pays en électricité pour répondre à une demande en pleine expansion dans plusieurs localités urbaines et rurales, tout en améliorant la qualité globale et la fiabilité du service. La demande d'électricité du pays augmente au taux d'environ 10 % par an, ce qui fait du projet une priorité pour le développement économique et social du pays.

L'une des composantes du projet concerne la réhabilitation et l'extension de près de 1800 km de réseaux électriques. Il permettra d'améliorer la couverture du pays, avec en particulier 150 nouvelles zones rurales couvertes. Il permettra aussi de répondre aux besoins de 800000 personnes dans 140000 ménages. L’éclairage public sera renforcé, avec l’installation de 750 nouvelles unités.

Pour relever ces défis, le gouvernement a décidé d'établir des interconnexions avec les pays voisins, comme la Côte d'Ivoire et le Ghana, et de développer la capacité locale de production.

Le projet d'électricité est également conforme à la stratégie d'assistance du Groupe de la Banque et aux efforts que déploie le Burkina Faso pour atteindre les objectifs du millénaire pour le développement (OMD), en se concentrant sur deux piliers: la diversification de l'économie et l’amélioration des conditions de vie de la population.

L’amélioration de l'accès à l'énergie soutiendra l’augmentation de la productivité et encouragera de nouvelles activités économiques.

Le projet permettra également d'augmenter l'accès aux prestations des services de base comme l'eau potable, la santé, l'éducation et de la communication, tout en améliorant l'efficacité de ces services. Il aura également un impact positif sur l'indice du développement humain.

Le projet a été conçu en étroite collaboration avec le gouvernement et a bénéficié de larges consultations avec les autres donateurs et bénéficiaires, afin de s'attaquer aux défis posés par les besoins du pays en électricité.


Sections Connexes

Contact