La BAD approuve une prise de participation de 9 millions de dollars en faveur de ZEP-RE au Kenya

25/02/2011
Share |

Tunis, 23 Février, 2011 - Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le mercredi 23 février 2011, l’octroi d’une prise de participation à hauteur de 9.094.389 de dollars EU pour l’acquisition de nouvelles actions représentant 15 % du capital actuel de ZEP-RE, une agence spécialisée de réassurance opérant dans la région du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA). L'objectif de cette facilité est de renforcer la capacité de souscription de la société à l'appui de l’augmentation de la demande en produits d'assurance à travers le continent.

L’objective de la participation de la BAD dans cette transaction est de renforcer l’image de ZEP-RE, d’améliorer sa cote de crédit et de catalyser davantage les investissements du secteur privé afin d'améliorer son bilan. Ce financement appuiera la première phase d'augmentation du capital social de ZEP-RE, qui vise une croissance de 27,4 % pour atteindre 47 millions de dollars EU. Une augmentation des fonds propres est essentielle pour que ZEP-RE conserve sa haute cote de crédit tout en élargissant ses activités conformément à son plan stratégique, et en répondant mieux aux besoins de réassurance au sein de la région COMESA.

La Société ZEP-RE aspire à être une compagnie de réassurance de renommée internationale et à garantir à ses clients une sécurité ainsi que des services de première classe. Elle vise à : favoriser le développement du secteur de l'assurance et de la réassurance dans la sous-région du COMESA ;  augmenter la capacité de souscription et de rétention aux niveaux national, sous-régional et régional ; et  promouvoir le développement économique de la sous-région. La croissance prévue dans le secteur de l'assurance en Afrique offre une opportunité pour ZEP-RE et d'autres sociétés de réassurance opérant en Afrique à développer leurs activités.

La participation de la BAD en tant qu'actionnaire de la ZEP-RE et un membre de son conseil d'administration soutiendra les efforts de la Société à obtenir des conditions de financement plus intéressantes et à attirer de nouveaux investissements. Cela permettra à ZEP-RE de répondre à une demande croissante de services d'assurance, contribuant ainsi à élargir le secteur financier en Afrique. Compte tenu de l'intérêt supplémentaire de ZEP-RE pour les PME et la micro-assurance, l'investissement permettra également d'encourager l'entrepreneuriat et le développement des PME.

L'investissement est également bien aligné sur les priorités nationales du Kenya, comme le secteur des assurances étant spécifiquement mentionné comme zone cible de croissance dans la « Vision 2030 » du Kenya. Cette opération contribue également à l'intégration régionale et à la coopération économique sur le continent. L'appui à ZEP-RE est en outre compatible avec l'approche de la Banque consistant à soutenir le développement du secteur financier en Afrique pour stimuler la croissance du secteur privé.


Sections Connexes