BAD-Bénin : le président Boni Yayi à Tunis - L’avenir de la coopération à l’ordre du jour

Share |

De: 10/09/2009
A: 11/09/2009
Lieu: Tunis, Tunisie
Greetings between Af DB President and the President of Benin

Tunis, 11 septembre 2009 –  Le président Boni Yayi de la République du Bénin est arrivé jeudi soir, 10 septembre, à Tunis à la tête d’une forte délégation ministérielle pour une visite de travail à la Banque africaine de développement (BAD). Les entretiens avec les responsables de la Banque porteront sur l’impact de la crise financière mondiale sur le pays et les domaines où la coopération entre le pays et la Banque peut s’amplifier.

Cette visite permettra au président Yayi et au président du Groupe de la BAD, Donald Kaberuka, de passer en revue la performance du Bénin dans le contexte de la crise économique mondiale et d’explorer les domaines cibles où l’appui de la Banque accélérera le développement du Bénin.

Parmi ces domaines figurent l’énergie, l’agriculture, les infrastructures routières, l’enseignement primaire et secondaire, le microcrédit, le commerce, la santé et les logements sociaux.

A l’issue de son élection à la présidence de la République du Bénin en avril 2006, le président Yayi a mis l’accent sur l’accélération et la durabilité de la croissance économique en vue de faire du Bénin un pays émergent, misant sur la bonne gouvernance, l’essor du secteur privé, le développement des infrastructures économiques et l’appui au développement à la base.

Le Gouvernement a préparé un cadre stratégique de référence pour mettre à la disposition de toutes les parties prenantes les normes d’action requises. Il prépare également les Directives stratégiques de développement pour la période 2006-2011, afin de concrétiser la vision de transformation du Bénin en un pays émergent.

Le président béninois a récemment salué l’appui considérable du Groupe de la BAD à son pays au cours des trois dernières décennies. Il a ajouté que le Benin espère que la BAD  renforcera son appui au moment où le pays engage une série de réformes destinées à accélérer la croissance économique, et plus particulièrement à renforcer le rôle du secteur privé.

« Notre ambition est de faire du Bénin un pays émergent qui deviendra par la suite une plaque tournante pour les services dans la sous-région », a indiqué M. Yayi, qui est également un ex dirigeant de la Banque ouest-africaine de développement.

Les premières opérations de la Banque au Bénin remontent à 1972. Depuis lors, l’institution a approuvé 81 opérations avec des engagements nets d’environ 595 milliards de francs CFA. La Banque a financé un projet du secteur privé dans le pays, à savoir le projet de production d’huile de coton raffinée, lancé en 2000.

Rappelons que le président Kaberuka a effectué une visite officielle au Bénin en mars 2008.

Vidéos

* 1 UC (Unités de compte) = 1.6606 US$ = 719.782 FCFA au 01/09/2009