Le Conseil d’administration de la BAD approuve un cadre d’engagement consolidé avec la société civile

04/10/2012
Share |

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement  (BAD) a approuvé, le mardi 2 octobre 2012, à Tunis, son cadre d’engagement consolidé avec la société civile. Ce nouveau cadre définit un engagement structuré plus étendu et plus approfondi,  aux niveaux institutionnel, régional/pays, et des projets, à travers trois dimensions : la sensibilisation-communication, le dialogue et le partenariat.

Le nouveau cadre d’engagement consolidé se veut un document de cadrage de la collaboration avec les organisations de la société civile, en vue de renforcer et de rénover les mécanismes de participation et de coordination existants, par la mise en place d’activités spécifiques, pour chacune des dimensions et à chaque niveau.

Il résulte d’un processus largement participatif, incluant des consultations organisées au cours du premier trimestre de l’année  et qui se sont poursuivies lors des assemblées annuelles de la Banque, en mai 2012, à Arusha, en Tanzanie. Le cadre d’engagement consolidé sera mis en œuvre de manière progressive et pérenne, en tenant compte des résultats obtenus.

« C’est une étape importante accomplie par la Banque dans sa traditionnelle coopération avec ces acteurs majeurs du continent. Le cadre d’engagement consolidé définit une vision parfaitement en adéquation avec celle de la Stratégie à long terme de la Banque pour une croissance inclusive sur le continent, et identifie des voies précises pour y parvenir dans le cadre d’une coopération renforcée avec les organisations de la société civile », a dit Mme Ginette-Ursule Yoman, chef de la division en charge du genre et du développement social à la BAD.