La BAD stimule l’accès à une énergie durable et abordable en Zambie

19/06/2012
Share |

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé récemment un prêt privilégié de 35 millions de dollars et un prêt de réserve de 3 millions de dollars en faveur de Itezhi-Tezhi Power Corporation (ITPC) ainsi qu’un prêt concessionnel de 18 millions de dollars au gouvernement zambien comme prise de participation à  Zambia Electricity Supply Company (ZESCO) pour développer le projet hydroéléctrique d’Itezhi-Tezhi pour assurer un approvisionnement en électricité fiable et abordable, de même qu’une énergie durable au pays.

Le projet, approuvé le 13 juin 2012, sera mis en œuvre par Itezhi-Tezhi Power Corporation (ITPC), une structure ad hoc constituée en société en Zambie détenant des participations notamment dans TATA Africa (50 %) et Zambia Electricity Supply Company (50 %). Située à Itezhi-Tezhi, site du barrage du même nom, sur le fleuve Kafue en Zambie, à environ 230 km en amont de la centrale actuelle de Kafue Gorge, le projet comprend la construction et l’opérationnalisation d’une centrale autonome de 120 MW dans le cadre d’une concession accordée au titre d’un accord de partenariat public-privé.

Commentant le projet, Hela Cheikhrouhou, directrice du département énergie, environnement et changement climatique de la BAD a déclaré que « L’approche de la BAD pour ce projet est un partenariat intégré entre le public et le privé, puisque notre institution a une position unique qui lui permet de fournir dans le même temps des financements privés et public. Cela  permettra de réduire le risque de déficits de financement et l'inadéquation des échéanciers pour la mise en œuvre de la centrale et de la ligne de transmission. »

Le projet de centrale hydroélectrique d’Itezhi-Tezhi permettra d'améliorer la fiabilité de l'approvisionnement en électricité et de renforcer la sécurité énergétique en Zambie.

De son coté, Chiji Ojukwu, directeur région Afrique australe de la BAD a noté que “la Zambie et la région d’Afrique australe, continuent à connaître une forte demande en énergie en raison d’une importante croissance économique et de l’industrie minière. La moitié du déficit en énergie de la région qui s’élève 1,195 MW est attribuable à la Zambie. Ce projet soutiendra les plans nationaux de la Zambie pour le secteur de l’énergie ,notamment la promotion d’investissements public-privé dans le cadre d’opérations locales et d’énergies renouvelables. Il débloquera les dotations en ressources naturelles situées dans les zones rurales reculées. L'impact final est double: l’extension du réseau électrique va permettre d’ atteindre les zones non connectées jusqu’ici. Toute la nation ainsi que la région auront accès à une source d’énergie fiable, abordable et respectueuse de l'environnement. »

Tout en garantissant  la sécurité énergétique, le projet aura des impacts socio-économiques positifs pour le pays.

Enfin, Tim Turner, Directeur de la BAD pour le département du secteur privé et de la microfinance, a ajouté. “

Le projet permettra également de créer environ 700 emplois temporaires et 120 emplois permanents dans la région, de soutenir la croissance économique et le développement social en Zambie et dans les pays où le l’électricité est vendue et, de promouvoir l'intégration régionale. En outre, un certain nombre de programmes de la BAD dans le secteur social en Zambie et nombre de projets dans les secteurs productifs ont besoin d'énergie pour être mis en œuvre efficacement. Ce projet va y contribuer en mettant de l’énergie supplémentaire à la disposition du pays. Il aidera à mettre en œuvre à la fois des  programmes sociaux et des projets commerciaux, favorisera la création de valeur ajoutée pour l’économie  et à stimuler la génération de revenus pour la population.  »