La BAD booste le développement intégré et la gouvernance en Tunisie pour 22,9 millions d’euros

06/05/2013
Share |

La Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement de Tunisie ont signé le 6 mai 2013 à Tunis deux accords portant sur deux opérations importantes. Il s’agit de l’accord de prêt du projet de développement intégré du nord de Gafsa (PDAI), pour 22,115 millions d’euros et la lettre d’accord de don de l’appui à la mise en œuvre de l’e-government et l’open-government d’un montant de 6,118 millions d’euros.  Le total de l’appui s’élève à 22.9 million d’euros.

Le PDAI de Gafsa concerne cinq délégations du gouvernorat de Gafsa, couvrant 28 secteurs ruraux  pour une population de 186.000 habitants. Il permettra d’accroître les revenus des producteurs à travers des investissements dans les domaines de l’alimentation en eau potable, l’irrigation et la conservation es eaux et des sols. Le financement de la BAD permettra également de désenclaver des zones de production et de réaliser des investissements directs dans les exploitations agricoles.

Le projet contribuera à améliorer de manière substantielle les conditions de vie des populations du gouvernorat, a indiqué le ministre du Développement et de la coopération internationale, Lamine Doghri.  Pour lui, ce projet constitue la 9éme  opération financée par la BAD en matière de projets de développement agricole intégré. Des opérations qui démontrent l’intérêt qu’accorde la BAD au développement rural de la Tunisie, a-t-il dit.

L’accord relatif à l’e-government et à l’open-government vise essentiellement le renforcement des capacités des fonctionnaires dans le domaine de la gouvernance électronique  et la mise en place d’une politique de communication pour améliorer l’accessibilité du public.

Le directeur régional Afrique du Nord de la BAD, Jacob Kolster, s’est félicité de l’excellente coopération entre la BAD et la Tunisie, et  a renouvelé la détermination de la BAD à accompagner la Tunisie dans ses efforts visant à promouvoir les opportunités d’investissements et de développement du pays.

Ces opérations portent le montant des engagements nets cumulés de la BAD en Tunisie, à environ 6,1 millions d’euros pour  environ de 130 opérations dans divers secteurs.