L’économiste en chef de la BAD présent à la Conférence de Dublin portant sur « L’Afrique – Aller de l’avant »

02/06/2009
Share |

Dans le cadre des célébrations de la Journée de l'Afrique du 25 mai 2009, une conférence sur le thème : "Africa-Moving Forward», a eu lieu au Trinity College, de Dublin. L’économiste en chef de la Banque africaine de développement, Louis Kasekende, le conseiller spécial du président du Nigéria sur le NEPAD, Tunji Olagunju, et le ministre d'Etat pour le développement outre-mer de l’Irlande, Peter Power ont été les principaux orateurs. L'événement a été organisé par l’Institute for International Integration Studies and the Trinity International Development Initiative, en collaboration avec le groupe des ambassadeurs africains à Dublin, et avec le soutien de l'Irish Aid.

Les discussions ont porté sur le NEPAD et l'évolution économique récente en Afrique. M. Kasekende a relaté les succès économiques récents du continent et ses défis actuels. L’Afrique sub-saharienne a connu une croissance remarquable depuis le milieu des années 1990. Pour la première fois depuis les années 1970, un grand nombre de pays d'Afrique subsaharienne ont connu une forte croissance économique et des taux de croissance élevés en termes de revenu par habitant, en raison d'un environnement économique favorable, de saines politiques économiques et l'augmentation de l'aide extérieure sous la forme d'allégement de la dette et des flux d'aide. Cependant, les chocs successifs en matière de prix des denrées alimentaires et des carburants survenus en 2007 et 2008 et, plus récemment, la crise financière mondiale mettent désormais en danger ces progrès. Le continent demeure vulnérable aux chocs exogènes. Le soutien international est encore plus vital pour que le continent parvienne à son objectif d'élever son niveau de vie et progresse vers l’atteinte des Objectifs de développement du Millénaire.