BAD-Mali : 53 millions de dollars EU pour la croissance et la réduction de la pauvreté

31/10/2011
Share |

Le Groupe de  la Banque africaine de développement a consenti, ce mercredi 26 octobre 2011 à Tunis, un prêt de 53 millions de dollars EU, soit l’équivalent de 24 milliards de FCFA à la République du Mali. Ce montant qui sera prélevé sur les ressources du Fonds africain de développement (FAD), contribuera au financement du Deuxième programme d’appui à la stratégie pour la croissance et la réduction de la pauvreté (PASCRP-II).

Ce programme PASCRP-II permettra notamment au Gouvernement malien de poursuivre les réformes destinées à améliorer la mobilisation des ressources domestiques, à renforcer les systèmes de contrôle des dépenses publiques et les procédures de marchés publics et à accélérer le processus de décentralisation.

Une cérémonie officielle de signature de ce prêt a été organisée à Tunis, Agence de relocalisation temporaire de la BAD. L’accord a été paraphé par le vice-président de la BAD en charge des opérations sectorielles, M. Kamal El Kheshen, et le Chargé d’affaires de l’Ambassade du Mali en Tunisie. A cette occasion, le vice-président El Kheshen, a insisté  sur deux points essentiels du programme, à savoir la mobilisation des ressources intérieures et la décentralisation. « Ainsi dans ce contexte mondial difficile, la BAD tient à accompagner le Mali dans ses efforts visant à accroître la mobilisation de ses ressources propres», a-t-il dit.

A ce jour, les engagements cumulés de la Banque au Mali s’élèvent à près de 1,3 milliards d’euros (environ 883 milliards de Francs CFA). Un tel niveau d’engagement témoigne de la qualité et de l’intensité du partenariat entre le Mali et la Banque africaine de développement.