BAD-RDC: Entente pour un projet d’interconnexion électrique

28/05/2010
Share |

Rédigé par Francis Yedan

La Banque africaine de développement (BAD), dans le cadre de ses Assemblées annuelles à Abidjan, a signé un protocole d’accord portant sur un montant d’environ 41 millions USD le 28 mai 2010 avec la République Démocratique du Congo (RDC), pour le projet  d’interconnexion des réseaux électriques des pays des lacs équatoriaux du Nil.

La RDC était représentée par son ministre des Finances Matata Mapon.

Ali Kies, directeur Eau et Assainissement à la BAD, a fait savoir que «ce projet s’inscrit dans les grand projets intégrateurs qui ont été identifiés par les actions à court termes du NEPAD. 27 pays souffrent d’une crise d’énergie. Et ce projet s’inscrit et complète d’autres projets intégrateurs que la Banque fait et qui visent à promouvoir une énergie à faible coût pour l’ensemble de toute la région».

Le projet consiste à construire et à réhabiliter les lignes des systèmes d’interconnexions électriques des pays des lacs équatoriaux dans le but d’accroître le commerce d’énergie et d’électricité transfrontière et de renforcer la stabilité et la sécurité des systèmes ainsi que la flexibilité des opérations des réseaux d’interconnexions des cinq pays: Burundi, Kenya, Rwanda, Ouganda et RDC.