Les administrateurs de la Bad sur le terrain

16/02/2007
Share |

Tunis, le 15 février 2007 – Un groupe de 9 administrateurs de la Banque africaine de développement (BAD) effectue du 15 au 27 février une mission dans les pays membres régionaux de la BAD. La mission les conduira successivement aux Seychelles, à l’île Maurice et aux Comores. L’objectif de la mission est de permettre aux administrateurs de visiter les projets financés par le groupe de la BAD et de s’entretenir avec les bénéficiaires afin d’apprécier l’impact des investissements consentis par le groupe de la BAD en faveur de ses Pays membres régionaux (PMR) sur l’amélioration des conditions de vie des populations. Ils auront également des entretiens avec les autorités gouvernementales, les acteurs du secteur privé, de la société civile et les partenaires au développement pour une meilleure coordination et une plus grande efficacité des interventions du groupe de la BAD dans les PMR.

La visite des administrateurs s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par la haute direction notamment les Conseils d’administration pour prendre en compte les réalités du terrain, d’en apprécier les résultats en vue d’améliorer la qualité des services que le groupe de la BAD offre à ses actionnaires et à ses clients. Au cours de leur visite, les administrateurs apprécieront la capacité ainsi que la qualité d’absorption des financements octroyés par le groupe de la BAD à ses PMR.

Les membres du conseil d’administration de la Bad qui prennent part à cette visite sont MM. Oumar Bougara (représentant à la Bad l’Algérie, la Guinée Bissau et Madagascar), Richard Dewdney (Royaume-Uni, Pays-Bas, Allemagne et Portugal), François Arsenault (Canada, Corée, Chine, Espagne et Koweit), Ahmed Tabib (Lybie, Mauritanie et Somalie), Alexandre Fontes (Cap-Vert, Sénégal, Bénin, Comores, Gabon, Tchad, Mali, Niger et Burkina Faso), Philippe Dacoury-Tabley (Côte d’Ivoire, Guinée équatoriale et Guinée), Hassan Khedr (Égypte et Djibouti) et Peter Sinon (administrateur suppléant et conseiller de l’administrateur représentant le Rwanda, les Seychelles, l’Éthiopie, l’Ouganda, la Tanzanie, l’Érythrée et le Kenya).

Créée en 1964, le groupe de la BAD a déjà financé en Afrique plus de 2000 opérations pour un montant supérieur à 50 milliards de dollars américains. Le groupe de la BAD comprend la Banque africaine de développement, le fonds africain de développement (FAD) et le fonds spécial du Nigeria. La BAD compte 77 membres dont 53 pays africains (PMR) et 24 pays non africains appelés Pays membres non régionaux. Elle a son siège à Abidjan en Côte d’ivoire et fonctionnement actuellement à son siège de relocalisation temporaire à Tunis (Tunisie).

Les opérations du Groupe de la Bad aux Seychelles ont démarré en 1978. A ce jour, le montant total des approbations du groupe de la BAD pour les Seychelles s’élève à près de 100 millions de $ (571 millions de roupies des Seychelles) pour 21 opérations.

À Maurice, les opérations du Groupe ont démarré en 1975 pour un montant total d’approbations s’élevant à 174 millions de $ (5,8 milliards de roupies mauriciennes) pour 35 opérations.

Quant aux Comores, le Groupe y a démarré ses opérations en 1977. A ce jour, le montant total des approbations du groupe de la BAD pour les Comores s’élève à 60 millions de $ (près de 23 milliards de francs comoriens) pour 12 opérations.

 

CONTACT: Magatte Wade – Tel.: +216 71 10 22 44 – E-mail: m.wade@afdb.org


Contact

Magatte Wade Téléphone: +216 71 10 22 44