Des administrateurs de la BAD effectuent une mission en Ouganda

17/02/2012
Share |

Neuf membres du conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement effectueront une mission d’étude en Ouganda du 23 au 28 février 2012. Ils s’entretiendront avec les autorités ougandaises sur les programmes financés par la BAD dans le pays.

La mission entre dans le cadre d’un programme annuel de visites que les membres du conseil de la Banque africaine de développement font dans les différents pays membres régionaux. Ces visites donnent l’occasion aux membres du conseil d’avoir de larges consultations avec les autorités du pays, y compris les dirigeants au sommet. Le dialogue porte typiquement sur les politiques et programmes financés par la BAD. Les administrateurs peuvent apprendre de leurs hôtes comment ces politiques et programmes sont exécutés, et quels impacts ils ont.

Les visites donnent aussi aux membres du conseil l’occasion de discuter avec les partenaires au développement, ainsi que les représentants du secteur privé et de la société civile, sur les différentes questions relatives à l’aide au développement et à son efficacité.

Les administrateurs visiteront aussi quelques projets financés par la BAD à Jinja, entre autres les projets hydro-électrique et de lignes de transmission de Bujagali, et d’autres opérations d’appui aux marchés, à l’éducation et à l’amélioration de la commercialisation des produits agricoles.

L’Ouganda est l’un des membres fondateurs de la Banque africaine de développement, et l’un des plus grands bénéficiaires des ressources du Fonds africain de développement, le guichet à taux bonifié du Groupe de la BAD. C’est à travers ce guichet que les pays membres à faible revenu peuvent emprunter des fonds pour le financement des projets de développement à des taux d’intérêt très faibles. Le Fonds africain de développement a financé cumulativement en Ouganda pour 2,5 milliards de dollars EU.

L’encours du portefeuille financé par la BAD en Ouganda comprend 22 opérations, pour une valeur totale de 1,2 milliard de dollars EU, couvrant en majorité les opérations de développement des infrastructures. Sur ce montant, les infrastructures routières absorbent 302 millions de dollars EU, l’agriculture 295 millions de dollars EU, l’énergie 243 millions de dollars EU, les infrastructures du secteur social 225 millions de dollars, l’eau et l’assainissement 136 millions de dollars EU.

Le document actuel de stratégie pays de la BAD pour l’Ouganda se concentre sur les deux principaux piliers : le développement des infrastructures, et l’amélioration de la valorisation des compétences professionnelles pour la réduction de la pauvreté. Ces domaines sont pleinement conformes au plan de développement du pays lui-même.

Avec l’Ethiopie, l’Érythrée, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie et les Seychelles, l’Ouganda fait partie des pays membres du Groupe de la Banque africaine de développement qui composent la plus grande circonscription de la région Afrique orientale. L’Ouganda assume actuellement la représentation de ce groupe. Mary C. Muduuli est l’administratrice pour la région.