La BAD et le Gabon renforcent leur coopération en matière d’infrastructure routière à vocation régionale

25/10/2007
Share |

  • Le président Kaberuka signe un accord de prêt de 256,27 millions d’euros au profit du Gabon

Tunis, le 25 octobre 2007 – La Banque africaine de développement et le gouvernement du Gabon ont signé aujourd’hui à Tunis un accord de prêt de 256,27 millions d’euros (175 milliards de FCFA) pour financer un des plus grands projets que la Banque ait jamais soutenus ces dernières années dans l’un de ses pays membres.

Le programme routier dont l’accord de financement a été signé permettra au Gabon de consolider ses efforts en matière de désenclavement, en particulier dans la zone sud du pays et de se doter d’un réseau routier bitumé à 30% en 2012, contre 11% en 2006. Répondant aux normes internationales, ce nouveau programme routier contribuera également au désenclavement externe du pays et au renforcement de la coopération et de l’intégration régionale. En permettant de relier le Gabon à d’autres pays d’Afrique centrale, ce programme participera ainsi à terme à lever les entraves à la circulation régionale des biens et des personnes, à réduire les coûts de transports, et à stimuler ainsi le commerce sous – régional et régional.

De par sa nature et ses objectifs, ce programme constitue un bel exemple du nouveau type de coopération que la Bad s’efforce de promouvoir. Il s’inscrit dans une dynamique de concertation dans l’un des domaines prioritaires de la Bad, à savoir les infrastructures, et permet de promouvoir la croissance économique et la réduction de la pauvreté.

La première phase de ce programme routier vise la construction de tronçons de routes sur les axes Fougamou - Mouila (112 km), Léyou - Lastourville (96 km) et Ndendé - Lébamba (37 km). Il est prévu en outre une amélioration des voiries urbaines sur l’axe Mouila – Ndendé – Doussala - frontière du Congo (123 km) et sur l’axe Ndendé - Tchibanga (93 km), de même qu’à Libreville, avec notamment le renforcement de la voie express de la capitale sur 31 km.

L’enveloppe de la Banque africaine de développement permettra de supporter les coûts du programme à hauteur de 90 %, le Gabon prenant en charge les 10% restant.

L’accord de prêt a été signé par le président de la Banque africaine de développement, M. Donald Kaberuka, et M. Paul Toungui, ministre d’État, ministre de l’Economie, des finances, du budget et de la privatisation de la République gabonaise.

Au cours de la cérémonie solennelle de signature, le président Kaberuka a tenu à rappeler le grand attachement de la Bad à l’égard du Gabon. Il a également souligné sa disponibilité personnelle et celle de l’institution panafricaine à continuer de travailler au renforcement et à l’élargissement des solides liens de coopération existant entre la Bad et le Gabon. Le ministre Toungui a quant à lui renouvelé la reconnaissance du Gabon à l’endroit de la Bad, tout en insistant sur le désir de son pays de poursuivre et de renforcer la coopération avec elle, aussi bien dans le secteur routier que dans d’autres domaines vitaux de l’économie gabonaise.

CONTACT: C.Chahed – Tél.: +216 71 10 27 02 – E-mail:c.chahed@afdb.org


Sections Connexes

Contact

Chawki Chahed Téléphone: +216 71 10 27 02