Appui à la gestion des finances publiques : la BAD octroie un prêt de 24 millions de dollars à la Guinée Equatoriale

25/11/2008
Share |

Tunis, le 25 novembre 2008 – Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un prêt de 24,3 millions de dollars US à la République de Guinée Equatoriale pour le financement du Projet d’appui à la gestion des finances publiques « PAGFP ». Le PAGFP, prévu sur quatre ans, d’un montant de 48,6 millions de dollars US, financé à 50% par le gouvernement, vise à améliorer le dispositif de gestion économique et financière du pays, à travers les fonctions de planification, de budgétisation et de contrôle.

Le projet s’inscrit dans le cadre  du nouveau Programme national de développement économique et social, Vision 2020 « PNDES » du gouvernement, qui vise à promouvoir la croissance économique de manière durable. Il contribuera à la mise en œuvre des réformes prévues en matière de transparence, d’obligation de rendre compte et de lutte contre la corruption.

Le projet vise à mettre en place un dispositif innovant centré autour des deux composantes:

  • le renforcement de la programmation, de l’exécution et du contrôle budgétaires, qui permettra: i) la mise en place d’un nouveau cadre de programmation défini dans l’optique d’une budgétisation axée sur les résultats, ii) l’élaboration de guides et de manuels d’exécution budgétaire, iii) l’informatisation de la chaine de la dépense, iv) la modernisation de la Douane et des Impôts, et v) le renforcement du contrôle budgétaire.
  • l’amélioration de l’efficacité du fonctionnement des administrations économiques et financières, qui permettra: i) l’actualisation des cadres organiques et institutionnels, ii) l’adaptation du cadre juridique et statutaire et l’instauration d’un régime indemnitaire, iii) la mise en place d’un dispositif adapté en matière de formation et de perfectionnement des agents.

Les bénéficiaires directs du projet sont, d’une part les Ministères des Finances et du Budget, du Plan, Développement Economique et des Investissements Publics, et de l’Economie et, d’autre part, les services de planification des ministères sectoriels pilotes (Education, Santé et Infrastructures) et la Cour des comptes.

Le projet permettra de renforcer les capacités du gouvernement en matière de mise en cohérence des budgets et programmes par rapport aux objectifs du PNDES, d’améliorer le suivi-évaluation de l’exécution budgétaire dans les ministères et de lutter plus efficacement contre la corruption. Le projet va également contribuer à accroitre la transparence et la responsabilisation dans la gestion des revenus tirés des ressources pétrolières à travers notamment l’amélioration dans l’attribution et l’exécution des marchés publics, et le renforcement des structures de contrôle budgétaire.

Le PAGFP s’inscrit dans les orientations stratégiques de la Banque en matière de gouvernance pour la période 2008-2012, qui consacrent la gouvernance financière comme axe prioritaire. Il faut y ajouter le fait que la Banque a développé ces dernières années une bonne expérience dans le domaine de la gouvernance financière dans les pays membres régionaux.

CONTACT: Lotfi Madani – Tél.: +216 71 10 31 98 – E-mail: l.madani@afdb.org


Contact

Lotfi Madani Téléphone: +216 71 10 31 98