La BAD octroie 12 millions d’euros à la République démocratique du Congo pour moderniser ses finances publiques

30/05/2012
Share |


Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a bénéficié, ce mardi à Arusha, en Tanzanie, d’un don du Groupe de la BAD, équivalent à 12 millions d’euros, en financement du projet d’appui à la modernisation des finances publiques (PAM-FP).

Ce don permettra de poursuivre la réorganisation des services de l’administration fiscale, et d’améliorer l’allocation des ressources et l’efficacité de la gestion des finances publiques, dans  les trois provinces: Bas-Congo, orientale et Maniema.

Patrice Kiteba, ministre délégué auprès du Premier ministre, en charge des finances de la RDC, et le vice-président de la BAD, chargé des opérations du secteur social ont cosigné l'accord de don, respectivement pour le pays et l’institution.

« Le gouvernement de la RDC est satisfait de l’excellente coopération avec la BAD, » a déclaré le ministre Kiteba, se félicitant «d’un don porteur de synergies puisqu’il s’agit de soutenir des dispositifs de l’administration fiscale.»

Tout en saluant l’ambition affichée, ainsi que les efforts engagés dans le cadre de la réforme de l’administration en RDC, le vice-président El-Kheshen a souligné le rôle que la BAD entend continuer de jouer, «pour assurer une croissance durable et partagée dans le pays dont le potentiel est incommensurable.»

A ce jour, le cumul des approbations de la Banque africaine de développement pour la RDC, s’élève à 1,889 milliard d’unités de compte, indique-t-on.