La BAD accorde un don de 2,9 millions d’euros au Togo pour renforcer les capacités de l’état

16/02/2012
Share |

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement togolais, ont signé, les 7 et 10 février 2012 des accords de dons d’un montant global de 1,9 milliards de francs CFA (2,9 millions d’euros) dans le cadre de la Facilité des Etats fragiles mise en place par la BAD. Ces financements serviront à accompagner les efforts de réformes du gouvernement et son programme d’action pour l’année 2012. Le gouvernement du Togo était représenté par Adji Otheth Ayassor, ministre de l’économie et des finances et la BAD par Serge N’Guessan, représentant résident au Togo.

Ces financements permettront de soutenir cinq axes stratégiques : l’élaboration des stratégies de réduction de la pauvreté, l’auto-développement communautaire et l’auto-emploi, notamment au sein des populations les plus vulnérables ; l’audit stratégique et organisationnel de six ministères dont trois en charge de l’éducation et trois en charge des infrastructures pour contribuer à leur réorganisation et leur restructuration; le renforcement des capacités du ministère de la promotion de la femme par des formations, des financements d’équipements et de logiciels informatiques ; et enfin sous la coordination du premier ministère, deux assistances techniques pour renforcer la contribution de la diaspora à la reconstruction et au développement du pays ainsi que pour la future plateforme internet du gouvernement togolais. 

Des accords portant sur un montant global de 3,4 milliards de francs CFA (5,18 millions d’euros) ont été signés, de 2009 à ce jour, sur les ressources de la Facilité des Etats fragiles en tant qu’instruments de réponse rapide, destinés aux renforcements des capacités de l’Etat. Un autre accord entre la BAD et le gouvernement du Togo d’un montant d’environ 468 millions de francs CFA, (713 000 euros) devrait être signé prochainement pour renforcer le ministère des travaux publics.