Don de 1,8 million de dollars de la BAD à la Côte d’Ivoire

25/04/2008
Share |

Don de 1,8 million de dollars de la BAD à la Côte d’Ivoire

Le vice-président de la Banque africaine de développement chargé de l'infrastructure, du secteur privé et de l'intégration régionale, Mandla Gantsho, a signé mercredi 23 avril à Abidjan, en présence du ministre des Infrastructures, M. Patrick Achi, avec le directeur général du Port autonome de San-Pedro (PASP), M. Désiré Dallo, un accord de don de 1,8 million de dollars pour le financement sur fonds spécial IPPF-NEPAD, des études préparatoires du projet de développement du PASP et d’interconnexion routière au Mali, en Guinée et au Liberia.

Ce don servira à financer les études de faisabilité et l’extension du Port Autonome de San Pedro à savoir: la construction d’un terminal darse Est du port; la viabilisation du domaine portuaire par tranches successives de 150 ha et l’aménagement des connexions routières au Mali, en Guinée et au Liberia. Le don servira également à renforcer les capacités du Port pour l’appropriation du projet.

Ces importants projets contribueront à l’amélioration des infrastructures portuaires et routières qui concourent au développement de la Côte d’Ivoire en même temps qu’ils constitueront un projet intégrateur de la sous-région en desservant le Mali, pays enclavé, la partie sud ouest de la Guinée ainsi que la partie sud ouest du Liberia.

En outre, ces projets s’inscrivent parfaitement dans les objectifs du NEPAD relatifs au programme de transport qui visent à réduire les coûts en améliorant la qualité des services et à soutenir la coopération régionale et l’intégration des marchés par les services de transport en desservant les arrière-pays enclavés.

L’aménagement des liaisons routières vers le Port de San Pedro, à savoir, les axes Odienné (Côte d’Ivoire)-Bougouni (Mali) et Danané (Côte d’Ivoire)-N’zérékoré (Guinée), ainsi que la réalisation d’un pont sur le fleuve Cavally reliant la Côte d’Ivoire au Liberia, permettront au Port de jouer véritablement le rôle de port de transit pour ces pays de la sous-région en offrant des services de transport compétitifs (délais et coûts réduits, sûreté et sécurité). Ces axes routiers font partie des axes communautaires du réseau prioritaire de l’UEMOA prévus dans le Programme d’action communautaire des infrastructures et du transport routiers de la BAD ainsi que du Corridor de Transport la Côtière Dakar-Lagos.

Le vice-président Gantsho a visité le port de San-Pedro en compagnie du représentant officiel de la Bad en Côte d'Ivoire, M. Sangbe Ngardinga, et de M. Mike Salawou, Task Manager du Fonds spécial NEPAD-IPPF. A son retour de San-Pedro, il a fait une communication à la table ronde des Directeurs généraux des ports sur le thème: «Les transports rails et les pays sans littoral».