Le Groupe de la Bad finance la campagne de lutte contre le sida dans le bassin du lac Tchad

26/10/2005
Share |

Tunis, le 26 octobre 2005 – Le Fonds africain de développement (Fad), le guichet concessionnel du groupe de la Banque africaine de développement (Bad), a approuver un don de 10 millions d’unités de compte* (14,50 millions de dollars EU) pour financer l’appui à l’initiative du bassin du lac Tchad pour la réduction de la vulnérabilité et les risques liés aux maladies sexuellement transmissibles, au virus de l'immunodéficience humaine et au sida (MST/VIH/sida).

L’objectif du projet est de réduire la vulnérabilité et les risques liés aux MST/VIH/sida des populations vivant autour du bassin du lac Tchad. Cet objectif sera atteint à travers le renforcement des capacités des systèmes de soin pour la prise en charge des MST/VIH/sida, la réduction des comportements sexuels à risques vis-à-vis des MST/VIH/sida chez les personnes migrantes et les populations en interaction avec elles, dans les 5 pays du bassin du lac Tchad et le renforcement des capacités des communautés concernées en vue de leur participation aux activités de prévention et de prise en charge des MST/VIH/sida.

Les résultats attendus du projet sont:

  • réduction de la transmission mère-enfant,
  • augmentation de la prise en charge adéquate des MST,
  • augmentation du recours au conseil et au dépistage volontaire dans la population générale,
  • amélioration de la prise en charge des personnes infectées par le VIH,
  • augmentation de l'utilisation du préservatif masculin et féminin au cours des rapports sexuels avec un partenaire occasionnel.

Par ailleurs, le projet veillera à ce que:

  • les campagnes de communication pour le changement de comportement (CCC) soient assurées et touchent le plus grand nombre des populations cibles,
  • la situation de l’infection par le VIH et les déterminants de l’épidémie soient mieux connus,
  • les capacités des associations locales soient renforcées,
  • les autorités locales participent activement à la lutte contre le sida et à ce que la coordination régionale soit promue et assurée par une organisation sous-régionale représentative des états membres de l’initiative.

Les régions couvertes par le projet seront Diffa au Niger, Maiduguri au Nigeria, Kousseri au Cameroun, Bol au Tchad et Bossangoa en Centrafrique. Ce sont des zones caractérisées par une population en mouvement (réfugiés, commerçants, pasteurs, pêcheurs, piroguiers, militaires, femmes libres). Le lac Tchad, frontière de quatre pays, est une zone de libres échanges commerciaux informels entre les populations de toute l’Afrique subsaharienne et abrite une multitude d’îles dont plusieurs sont habitées.

Les principaux bénéficiaires du projet seront les habitants du lac et des régions environnantes (populations migrantes et sédentaires) et les populations situées en Centrafrique ainsi que les réfugiés centrafricains au Tchad et tchadiens en Centrafrique.

Le coût total du projet est estimé à 11,11 millions d'UC (16 millions de $). Le don du Fad financera 90% du coût et la Commission du Bassin du Lac Tchad financera les 10 % restants.

Fiche résumé de projet

  • Localisation: Bassin Conventionnel du Lac Tchad, Etats membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad: (Tchad, Cameroun, Niger, Nigeria, République Centrafricaine)
  • Donataire: Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT)
  • Agence d’Execution: CBLT/Coordination Régionale du Projet. B.P. 727 N’Djamena (Tchad) Tél.: +235 52 41 45 Fax: +235 52 41 37, Site Internet: www.lcbc.org
  • Date de démarrage et durée: janvier 2006, 5 ans
  • Acquisition de biens et services: L’acquisition de biens, travaux et services relatifs aux catégories de dépenses financées par le Fad seront réalisés conformément aux règles de procédure du Fonds.

*1UC = 1,44946 $EU au 01/06/05

CONTACT: Felix Njoku – Tél.: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12