Le guichet du Secteur Privé de la BAD accorde 34 millions d’ euros à OLEA CAPITAL

27/11/2008
Share |

Tunis, 27 novembre 2008 – Le conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) à travers son guichet du secteur privé a approuvé  aujourd’hui un prêt privilégié de 34 millions d’euros à la société OLEA CAPITAL.

OLEA CAPITAL est un projet agro-industriel de production d’huile d’olive au Maroc qui combine des plantations d’olivier en mode super-intensif sur 10.000 hectares et des usines de trituration.

La consommation d’huile d’olive a connu une progression vigoureuse et régulière depuis une dizaine d’années et maintient de fortes perspectives de croissance grâce à des actions de promotion intensive et à l’émergence de nouveaux pays consommateurs. OLEA CAPITAL bénéficiera du potentiel de ce marché en mettant en place de nouvelles technologies de production qui garantissent une productivité accrue, une réduction des coûts et une plus grande compétitivité.

Le projet appuie la mise en œuvre du plan « Maroc Vert », stratégie de développement de l’agriculture du gouvernement marocain lancée en Avril 2008. Il répond également à l’attention accrue portée par la BAD à la sécurité alimentaire.

Le projet permettra la création de 560 emplois directs permanents et 4000 emplois directs saisonniers. OLEA CAPITAL favorisera l’emploi des femmes. Le projet favorisera le développement des fermes exploitées par les petits producteurs à travers le mécanisme d’agrégation. Le projet permettra d’améliorer la compétitivité de la filière oléicole marocaine par l’assistance technique qu’OLEA CAPITAL offrira aux petits producteurs. Afin d’optimiser sa performance environnementale et sociale, OLEA CAPITAL se conformera aux exigences les plus rigoureuses dans ses procédures aussi bien au niveau des plantations que des usines de trituration et de stockage.

La Banque a contribué à maximiser les effets environnementaux et sociaux positifs du projet à travers son assistance technique pour la réalisation d’un Plan de Gestion Environnementale et Sociale. La Banque a également financé une étude de préfaisabilité visant à évaluer les potentialités d’OLEA CAPITAL en matière de crédit de carbone et son éligibilité au Mécanisme de développement propre au titre du Protocole de Kyoto.

Contact:


Sections Connexes