Le Groupe de la Bad soutient l’éradication de la Polio en Afrique

19/05/2005
Share |

L’accord a été signé avec le Ministre de l’Economie et du développement du Burkina Faso, M. Seydou Bouda, le Ministre des Finances du Nigeria, Mme Ngozi Okonjo-Iweala, le Ministre du Plan, du developpement et de la cooperation du Tchad, M. Mahamat Ali Hassan, et avec le Ministre de l’Economie et des Finances du Niger, M. Ali Mahaman Lamine Zeine.

L’objectif principal de cette assistance est de contribuer à l’élimination du risque d’épidémie lié à la circulation du poliovirus sauvage au Burkina Faso, au Niger, au Nigeria et au Tchad. Les objectifs spécifiques sont le renforcement d’urgence de la mobilisation sociale autour des activités de vaccination, et des capacités techniques et matérielles du dispositif de vaccination.

Les populations bénéficiaires sont les 48 millions d’enfants de 0 à 59 mois dont 3 millions au Burkina Faso et 38 millions au Nigeria. Parmi les bénéficiaires indirects, on compte les femmes qui ont la responsabilité de s’occuper des enfants, en particulier lorsqu’ils sont malades ; avec les cas de maladies évitées, elles seront soulagées d’une partie de leurs nombreuses charges.

L’aide d’urgence se justifie pour empêcher l’aggravation de ces conséquences économiques et sociales par la survenue de paralysies et de décès supplémentaires. Dans ce cadre, elle complète et renforce l’assistance de la communauté internationale en contribuant à la réduction du déficit financier pour les activités prévues en 2005. L’aide d’urgence se justifie également pour venir en appui aux pays bénéficiaires dans le cadre des stratégies mises en œuvre en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

*1 UC = 1.51678 US$ au 01/05/2005