La BAD annonce son appui à l’approfondissement de la feuille de route du Mozambique en matière d’économie verte

04/09/2012
Share |

Le Président de la République du Mozambique, S.E. Armando Emilio Guebuza, a officiellement lancé la feuille de route nationale pour une économie verte le 21 juin dernier, lors d'un événement de haut niveau organisé en marge de la Conférence des Nations Unies pour le développement durable (Rio+20). Ont pris part à cet événement le Dr. Donald Kaberuka, Président de la Banque africaine de développement (BAD), M. Jim Leape, Directeur Général du Fonds Mondial pour la Nature (WWF), et les principaux membres du gouvernement du Mozambique, dont le Ministre des Affaires Etrangères, le Ministre de l’Environnement, le Ministre de la Planification et du Développement, le Ministre de l'Agriculture, ainsi que le Ministre des Ressources Minérales.

Le Président Guebuza a déclaré que la croissance verte représente « l'avenir que nous voulons, nous Mozambicains », faisant allusion à la vision énoncée dans la feuille de route qui permettra au Mozambique de devenir « un pays inclusif, à revenu intermédiaire d'ici à 2030, fondé sur la protection, la restauration et l'utilisation rationnelle du capital naturel et des services éco systémiques, afin de garantir un développement durable, inclusif et efficace, dans les limites planétaires. » Le Président a souligné qu’il est impératif de travailler ensemble « pour sauver la terre et sa biodiversité. C’est un devoir éthique, une obligation morale. »

M. Kaberuka a salué le leadership et la pensée visionnaire du Président Guebuza, rappelant que le Mozambique a rejoint les rangs des pays qui sont en train de « redéfinir le processus de croissance dans une perspective africaine. »

S.E. Alcinda Antonio de Abreu, Ministre de la Coordination des Affaires Environnementales, a remercié « la Banque africaine de développement et le WWF pour leur soutien financier et technique, ce qui démontre concrètement leur engagement à aller de l'avant avec nous jusqu'en 2030, de réaliser notre rêve d’un pays vert, toujours plus beau et prospère. »

La feuille de route pour une économie verte prévoit l'intégration de la planification du capital naturel et l'ajustement des comptes nationaux pour garantir un PIB durable au titre du prochain plan quinquennal pour 2015 à 2020. L’inventaire, la caractérisation et la quantification du capital naturel, ainsi que de nombreux autres investissements visant à renforcer les capacités en termes de ressources techniques et humaines, seront entrepris pour faciliter la transition vers le modèle de l'économie verte.

La feuille de route sera la première initiative officiellement soutenue par la BAD dans le cadre de la direction conjointe par le Département Energie, Environnement et Changement Climatique, et par son bureau national au Mozambique. La croissance verte fait partie de la nouvelle stratégie à long terme de la Banque, et ce travail fournira de précieuses informations dont peuvent bénéficier la région et le continent.