La BAD organise une journée de consultations sur sa nouvelle stratégie de la gouvernance

13/12/2013
Share |

La Banque africaine de développement (BAD) organise le lundi 16 décembre à Tunis une journée de consultations techniques finales sur sa nouvelle stratégie de gouvernance pour 2014-2018.

Les différentes parties prenantes discuteront des moyens d’en améliorer les orientations stratégiques et la pertinence pour relever les défis clés de la gouvernance en Afrique. Ce sera également l’occasion pour les partenaires au développement de discuter de la meilleure façon de travailler ensemble pour relever les défis de la gouvernance sur le continent africain.

Prendront part à cette consultation technique  des ministres des Finances africains, les principaux partenaires au développement, les acteurs du secteur privé, la société civile et des institutions régionales et internationales de développement. Cette consultation est le dernier maillon d'une série d’ateliers régionaux ainsi et de consultations en ligne.

La nouvelle stratégie de la gouvernance de la BAD s'appuie sur les réalisations de son premier « Cadre Stratégique et Plan d’Action pour la Gouvernance (GAP I) » pour 2008-2012. Dans les pays où la BAD a apporté son soutien, les indicateurs de la gouvernance ont montré des améliorations constantes.

Selon la «Revue sur l'efficacité du développement », consacrée en 2012 à la gouvernance, dans les 14 pays où la BAD a investi dans la réforme des systèmes fiscaux, la part des recettes fiscales dans le PIB est passée de 10,5% à 14,7% de 2005 à 2011.  Quant au taux d’imposition sur les bénéfices commerciaux des entreprises, il a baissé  de 94 à 54% sur la même période.

Le deuxième  « Cadre Stratégique et Plan d’Action pour la Gouvernance » est ancré dans la stratégie de la BAD pour 2013-2022, dont l'objectif principal est de soutenir le programme de transformation de l'Afrique. La nouvelle stratégie de la gouvernance a l’intention de s’appuyer sur les réalisations du GAP I en approfondissant les interventions notamment dans les domaines de la gestion des finances publiques, l’environnement favorable aux affaires et la gouvernance sectorielle.

«Notre vision est celle d’une Afrique dirigée par des gouvernements transparents, responsables, avec des institutions fortes qui sont capables de stimuler la croissance inclusive et durable», estime  Isaac Lobe Ndoumbe, directeur du département de la Gouvernance et des réformes économiques et financières à la  BAD.

La cérémonie d’ouverture de la consultation  sera ouverte  par le vice-président de la BAD chargé de l’Agriculture, de l’eau, du développement humain et de la gouvernance, Aly Abou-Sabaa.