La BAD s’entretient la société civile d’Afrique de l’Est et d’Afrique Australe sur l’efficacité du développement

Share |

De: 12/03/2012
A: 14/03/2012
Lieu: Nairobi, Kenya

La Banque africaine de développement (BAD) et les représentants des organisations de la société civile (OSC) d’Afrique de l’est et d’Afrique australe échangent sur les possibilités de partenariat à Nairobi, au Kenya, pour améliorer la collaboration entre les deux parties en vue de renforcer l'efficacité du développement des opérations de la BAD.

Ouvrant la réunion, le directeur du centre régional de ressources de la BAD, Gabriel Negatu, a souhaité la bienvenue aux quelque 20 participants venus de huit pays des deux sous-régions.

M. Negatu a exhorté les participants à examiner avec diligence le nouveau cadre d'engagement et à réagir sur la stratégie à long terme de la BAD, qui est actuellement au stade de la formulation.

Il a indiqué la BAD tient à nouer des relations étroites et mutuellement bénéfiques avec les OSC en tant que représentantes authentiques des peuples africains.

La spécialiste principale en Sauvegardes à la BAD, Aimée Bella-Corbin, a fait un exposé au nom de la cheffe de divison Genre et développement social, Ginette Ursule Yoman. Elle a expliqué que les principes directeurs qui sous-tendent les nouvelles relations BAD - OSC prennent en compte le rôle de soutien que les OSC jouent dans les opérations de la BAD.

Les consultations, a-t-elle déclaré, visent à renforcer et à consolider les relations entre les deux parties, dans la promotion du développement et la réduction de la pauvreté.

S'adressant aux participants, la chargée principale de l’engagement avec les OSC à la BAD, Zeneb Touré, a déclaré que le document-cadre fournit des possibilités de coopération avec la BAD aux niveaux des entreprises, des projets et des pays.

Elle a ajouté que le cadre a été conçu en vue de donner aux OSC la pleine maîtrise sur leur engagement avec la BAD.

Dans sa contribution, Milka Isinta, de l’organisation locale de la société civile, Kudeheiha Kenya, a salué les efforts déployés par la BAD pour collaborer avec les OSC, et a exprimé l'espoir que les consultations de Nairobi permettront de consolider ces relations au profit du développement de l'Afrique.

Les consultations de deux jours devraient proposer les voies et moyens de renforcer une large participation des OSC à la conception et la mise en œuvre des politiques, projets et programmes de l'institution. Les participants examineront également la Stratégie à long terme de la BAD et y apporteront leurs contributions.

La réunion de Nairobi est la deuxième de deux consultations sous-régionales visant à incorporer les apports des OSC dans le document-cadre et à recueillir leurs commentaires sur la stratégie à long terme  de la Banque. La première consultation a eu lieu à Libreville, au Gabon, en février.