La BAD lance un journal des statistiques africaines

24/11/2005
Share |

La BAD lance un journal des statistiques africaines

Tunis, 24 novembre 2005 - La Banque africaine de développement (BAD) a procédé  au lancement de l’African Statistical Journal destiné à promouvoir la compréhension des statistiques dans le développement en Afrique.

L’African Statistical Journal (ASJ) est une publication semestrielle bilingue (anglais-français) lancée le vendredi à Kampala en Ouganda, qui servira de références statistiques pratiques à la maison, à l’école et au bureau.

« Le journal servira non seulement de forum d’échanges d’idées sur les statistiques, mais surtout de soutien pour faire avancer la cause du développement durable et équitable en Afrique », a déclaré le Président Donald Kaberuka dans son avant-propos de la première édition.

Vu que les efforts de développement en Afrique sont exacerbés par la rareté de données fiables et opportunes, le Docteur Kaberuka a exprimé l’espoir que l’ASI et les différents programmes que la BAD a lancés pour renforcer la capacité statistique sur le continent, permettront aux pays africains de trouver une solution à cette question cruciale.

Il a exhorté les personnes concernées par le développement des statistiques en Afrique et le programme de développement axé sur les résultats à prendre une part active au journal ainsi qu’à son contenu. La première édition du journal contient 11 articles et éditoriaux couvrant 141 pages. Les sujets de l’édition couvre un grand nombre de thèmes statistiques dont « Pertinence de la stratégie nationale pour l’élaboration d’une approche statistique (NSDS) au développement des statistiques en Afrique », « L’utilisation des GDDS pour renforcer les capacités statistiques en Afrique » et « Communautés des Etats de l’Afrique de l’Ouest: Activités statistiques du secrétariat exécutif de la CEDEAO liées au renforcement des capacités des Etats membres ».

« C’est un outil de plaidoyer pour propulser le continent vers une législation efficace pour démonter le rôle important que jouent les statistiques en orientant le développement des économies (lire pays) vers la bonne direction», a déclaré le Dr. Charles Lufumpa, directeur p.i du département Recherche sur le développement à la BAD et co-président du comité éditorial du journal.

Le Pr Ben Kirehyera, Président du Conseil du Bureau ougandais des statistiques et co-président du comité éditorial du journal a énuméré un certain nombre de facteurs entravant l’amélioration des systèmes statistiques en Afrique, y compris le manque de sensibilisation ou la sensibilisation limitée au rôle des statistiques dans la société ainsi que les faibles liens existant entre les producteurs de données, les utilisateurs et les décideurs.

« Ces insuffisances se sont traduites par l’incapacité des systèmes statistiques à répondre aux besoins des utilisateurs à des fins diverses, y compris la conception et l’analyse des politiques publiques basées sur des faits qui nécessitent que les décisions de politique publique soient informées par des analyses rigoureuses et méticuleuses en utilisant des statistiques fiables et transparentes », a-t-il ajouté. 

En procédant au lancement du journal, le second vice-premier ministre et ministre de la fonction publique, M. Henry Kajura Muganwa, a dit que l’absence de statistiques crédibles et exactes constitue un obstacle permanent à l’intégration tant souhaitée de l’Afrique.

« La lente intégration régionale en Afrique est largement entravée par l’absence de données fiables dans des états voisins, étant donné que certains états ne divulguent pas les données ou que les données réunies sont déficientes ou dépassées », a ajouté M. Kajura.

CONTACT: Felix Njoku – Tel: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12