La BAD prête 8 millions de dollars pour favoriser l’accès à l’enseignement supérieur et à l’emploi en Namibie

09/12/2011
Share |

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 7 décembre 2011, un prêt de 65 millions de rands sud-africains, soit 8 millions de dollars à Trustco Group Holdings Ltd. Le financement vise à  soutenir le programme de prêt de Trustco Finance aux étudiants pour améliorer l’accès à l’enseignement supérieur et  à l’emploi des diplômés du secondaire dans le pays.

Selon un rapport établi sur la Namibie en 2005 par la Banque mondiale, 60 pour cent des enseignants du primaire et 30 pour cent des enseignants du secondaire n’ont pas les qualifications requises pour enseigner. Nombreux sont ceux qui manquent des compétences essentielles telles que la maîtrise des matières enseignées. Ceci conduit à des taux d’achèvement des études exceptionnellement faibles dans l’enseignement supérieur. La formation continue des enseignants, en particulier par le biais de l’apprentissage à distance, pourrait donc compenser ces insuffisances, même si le financement des cours de formation constitue un obstacle considérable. Le manque de financement prive donc de nombreux jeunes Namibiens de l’accès à l’enseignement supérieur.

Trustco Finance est une filiale en propriété exclusive de la Trustco Group Holdings, une société namibienne cotée en bourse. Trutsco Finance est spécialisée en microfinance et mircoassurance  dans le secteur de l’éducation. Elle permet à des étudiants d’avoir un meilleur accès  à l'éducation et  finance l’appui à la formation continue.

Les étudiants sélectionnés seront inscrits auprès de l’Institute for Open Learning, la plus grande institution privée d’apprentissage à distance de Namibie. Parallèlement, Trustco Finance s’assure que tous les étudiants de l'Institut peuvent poursuivre leurs études grâce à des micro-crédits.  

Tim Turner, le directeur du département du secteur privé et de la microfinance a déclaré : “En Namibie, le taux de chômage des jeunes est de 40 pour cent. L’appui de la Banque au projet Trustco permettra d'améliorer grandement l'accès à des cours de formation supplémentaires pour les enseignants. Ceux-ci pourront ainsi acquérir de nouvelles compétences et favoriser les perspectives d'emploi des étudiants en augmentant la proportion de ceux qui terminent leurs études et donc le nombre de diplômés.”

Contact technique : Sofiane Sekioua