Afrique du Sud – Un prêt de 250 millions $ de la BAD à l’entreprise publique Transnet

18/12/2014
Share |

Le Conseil d'administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, ce 18 décembre 2014, un prêt de 250 millions de dollars EU en faveur de Transnet, une compagnie de logistique publique sud-africaine.  

Ce prêt, qui court sur vingt ans, permettra à Transnet d’accroître sa capacité de fret, de façon à répondre à la stratégie du gouvernement sud-africain d’opérer une transition du transport de marchandises de la route vers le rail et à assurer la viabilité des corridors de fret. Cette aide de la Banque servira notamment à acquérir des locomotives, afin d’atteindre une capacité de fret de 176 millions de tonnes par an, contre 80 millions aujourd’hui.

Transnet a un plan d’investissements ambitieux sur sept ans (2013-2020), s’élevant à 312,2 milliards de ZAR environ (27,5 milliards de dollars EU, pour réparer, améliorer et développer ses infrastructures, de façon à rendre l’Afrique du Sud efficace et compétitive dans le secteur des transports. 51 % environ de l’investissement total servira à réparer ou à remplacer les infrastructures existantes, le reste étant destiné à acquérir des capacités supplémentaires.

La politique nationale des transports de l’Afrique du Sud préconise le transfert modal de la route vers le rail, afin de parvenir à un meilleur équilibre entre ces deux modes de transport dans le secteur du fret et de réduire les coûts de logistique.

La déclaration de politique budgétaire à moyen terme de 2014 entérine d’ailleurs l’urgence d’accélérer la fourniture des services et infrastructures essentiels, notamment l’augmentation de la capacité ferroviaire.

En dépit des incertitudes économiques, le gouvernement sud-africain est déterminé à moderniser les infrastructures socio-économiques du pays, en vue de promouvoir une croissance inclusive. Transnet adhère pleinement aux objectifs du Plan national de développement (PND) du pays, à savoir la promotion d’une croissance plus solidaire et l’amélioration des conditions de travail en Afrique du Sud, outre l’objectif de transfert modal en faveur d’une plus grande place du transport ferroviaire.

La BAD avait déjà approuvé, en 2010, un premier prêt d’entreprise de 400 millions de dollars EU au profit de la compagnie publique sud-africaine.

Société à capitaux publics, Transnet est toutefois autonome aux plans juridique et financier. Transnet a la responsabilité de veiller à ce que le système sud-africain de transport de marchandises en vrac réponde aux normes internationales et aux besoins de l’économie nationale. Outre l’Afrique du Sud, Transnet dessert seulement également l’Afrique australe, notamment le Swaziland, le Mozambique, la Namibie, le Botswana, le Lesotho, le Zimbabwe, la Zambie, la RDC et la Tanzanie.