La BAD célèbre la Journée mondiale de la statistique– «De meilleures données pour une vie meilleure»

26/10/2015
Share |

La Banque africaine de développement (BAD), en tant que l’une des principales institutions œuvrant pour le progrès de la statistique en Afrique, s’est jointe au reste de la communauté mondiale pour célébrer la Journée mondiale de la statistique le mardi 20 octobre 2015. Le thème des célébrations de cette année était «De meilleures données pour une vie meilleure».

Depuis 2010, la Journée mondiale de la statistique est célébrée tous les cinq ans. Elle offre l’occasion à la communauté mondiale de la statistique– les producteurs, les fournisseurs, les utilisateurs et toutes les parties prenantes – de mettre en valeur ses réalisations et ses travaux statistiques en cours. Les célébrations de 2015 interviennent juste après la décision importante des chefs d’État et de gouvernement d’adopter les Objectifs de développement durable (ODD). «L’agenda des ODD apporte un élan politique et contribuera à orienter le développement des capacités statistiques au cours des prochaines années», a déclaré Oliver Chinganya, directeur de la Division de renforcement des capacités statistiques de la BAD.

À l’occasion des célébrations, le Département des statistiques de la BAD a organisé du 19 au 23 octobre 2015, une série de séminaires en vue de présenter les activités statistiques engagées dans le cadre du programme de renforcement des capacités statistiques de la Banque (RCS). Les programmes qui seront mis en place à l’avenir pour répondre aux besoins actuels de la révolution des données et du programme de développement pour l’après-2015 ont aussi été présentés.

L’on s’attend que ce programme de renforcement des capacités statistiques de la Banque prenne de l’ampleur suite à l’appel des Nations Unies invitant la communauté mondiale à exploiter la révolution des données pour stimuler le développement durable. Pour ce faire, un plus grand nombre de communautés de données devront s’associer et collaborer de manière suivie dans le cadre d’un écosystème de données.

Des statistiques fiables et d’actualité sont cruciales pour l’élaboration de politiques capables d’avoir un impact positif sur la vie de millions de personnes. Sans aucun chiffre, les effets du développement ne peuvent être mesurés. «Des sources de données améliorées, des méthodes statistiques fiables, des nouvelles technologies et des systèmes statistiques renforcés continuent d’être activement encouragés et soutenus financièrement par le biais du programme de renforcement des capacités statistiques de la Banque», a fait observer Oliver Chinganya.

Ce dernier a souligné combien il est important que des statistiques précises et d’actualité soient librement accessibles à toutes les parties prenantes quand elles en ont le plus besoin.

La Banque, à travers son initiative pionnière Autoroute de l’information en Afrique (AIA), fournit un accès libre et gratuit à toutes les parties prenantes, et notamment au grand public, aux pays membres régionaux de la Banque, aux organisations de la société civile, aux universitaires et aux instituts de recherche, ainsi qu’aux agences des Nations unies et aux médias.

La première Journée mondiale de la statistique a été proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2010 pour porter reconnaissance de l’importance des statistiques dans l’amélioration de la vie des populations.