La BAD octroie une assistance financière à la Banque Ouest Africaine de Développement

30/01/2008
Share |

Tunis, le 30 janvier 2008 – Le conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé  une souscription au capital de 3,05 millions d’Euros et une ligne de crédit (LDC) de 40 millions d’Euros à la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD). La BOAD est une institution régionale qui assure le financement du développement économique des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) en diversifiant ses sources de financement.

L’assistance financière comprend trois composantes: (i) une participation à l’augmentation du capital ; (ii) une ligne de crédit (LDC) ; et (iii) un appui institutionnel. Le projet vise à renforcer les capacités financière et institutionnelle de la BOAD afin qu’elle contribue efficacement à la réalisation de la croissance pour accélérer le développement économique et social des Etats membres de l’UEMOA.

La LDC financera des sous-projets des secteurs de l’agro-industrie, des industries manufacturières, des mines et des services (hôtelier, télécommunications). Les investissements généreront de nombreux avantages économiques qui se traduiront par la création d’emplois, l’augmentation de la valeur ajoutée de la production et le développement des exportations des Etats membres. Sur le plan économique, la contribution attendue de ces investissements est l’amélioration des conditions de vie des populations des Etats membres où seront implantées les unités créées.

Ce soutien financier est conforme à la Vison de la réduction de la pauvreté de la Banque dont la stratégie de développement repose sur l’intégration économique régionale. Il est cohérent avec les objectifs du NEPAD.  La LDC est conforme à la stratégie du développement du secteur privé de la Banque, qui confirme son rôle d’offrir aux intermédiaires financiers des ressources à long terme en plus de l’assistance technique, favorisant l’accès au crédit à moyen et long terme des projets et le renforcement de leur capacité institutionnelle.  A cet effet, l’appui institutionnel apporté par la Banque est un complément à celui mis en place par les autres partenaires au développement.

L’appui institutionnel permettra à la BOAD de mettre en place de bonnes pratiques de gestion qui contribueront à améliorer ses performances financières et elle deviendra un partenaire au développement de la Banque en matière de financement du développement, en assurant le relais de l’intermédiation bancaire du secteur privé dans la zone UEMOA.

Contacts: