La BAD participe à la réflexion sur les questions-clés du développement international à Strasbourg

17/11/2008
Share |

La BAD participe à la réflexion sur les questions-clés du développement international à Strasbourg

Le président Donald Kaberuka a pris une part active à la 3è édition des Journées européennes du développement organisée par la Commission de l’Union européenne du 15 au 17 novembre 2008 à Strasbourg (France) en présence de quatre chefs d'État africains, notamment les présidents du Mali, Amadou Toumani Touré, du Burkina Faso, Blaise Compaoré, de Madagascar, Marc Ravalomanana, et du Bénin, Thomas Yayi Boni.

M. Kaberuka a participé aux discussions sur les grandes questions du développement et de la coopération en Afrique et dans le monde.  Le président du groupe de la Banque africaine de développement a également contribué au blog sur les questions-clés du développement.  L’édition 2008 des journées européennes du développement avait pour thème central, « les pouvoirs locaux et le développement ». Elle a réuni plus de 3000 participants venant de tous les continents et intervenant dans les organisations internationales, les associations, les organisations non gouvernementales et le secteur privé.

Parmi les invités de marque, on notait également la présence du président de la Commission l’Union africaine, Jean Ping, du secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie, Abdoul Diouf, et de Wangari Maathai, présidente de la fondation Green Belt Movement et prix Nobel de la paix 2004.

M. Kaberuka a également participé en direct, durant les JED 2008, au blog « Comment la crise financière affectera-t-elle le monde en développement ? Quel rôle l’aide Européenne jouera-t-elle face à ce défi ? », interagissant avec les internautes. Selon M. Kaberuka, «la réunion du G20 de ce week-end est un bon début. Cependant, la représentation effective de l’Afrique et de ses intérêts demeure un problème non résolu. Il est essentiel dès la phase préparatoire des prochains rendez-vous internationaux, de s’entendre sur une solution acceptable par tous. »

Il rappelle dans ce blog que « le Monde est confronté à une crise d’ordre financier mais également d’ordre économique ». « Une solution globale doit être trouvée avec les plus pauvres et non pas pour les plus pauvres: une solution inclusive », recommande-t-il.

Les Journées européennes du développement se tiennent dans la foulée de la Conférence ministérielle sur la crise financière organisée le 12 novembre 2008 à Tunis par la banque africaine de développement, la Commission de l’Union africaine et la Commission économique des nations Unies pour l’Afrique. La réunion de Tunis avait permis à l’Afrique de dégager une position commune face à la crise financière internationale et de faire entendre sa voix, ses attentes et ses préoccupations au sommet du G20, tenu le 15 novembre à Washington.


Sections Connexes