La BAD participe à la réunion de l'OCDE-CAD Groupe de base sur la rationalisation de la prestation de l'aide

16/04/2008
Share |

La 2ème réunion du Groupe de l'OCDE-CAD de réflexion sur la rationalisation de la prestation de l'aide / Favoriser la complémentarité a eu lieu à Paris le 4 avril 2008 (à la suite de la réunion du groupe de travail sur l'efficacité de l'aide, 2-3 avril 2008. Etaient représentés: la BAD, le Cambodge, la Commission européenne, le CAD de l'OCDE, de l'Ouganda, le PNUD, Etats-Unis, et la Banque mondiale.

Présidée par l'Allemagne, la réunion a discuté des dispositions pour l'organisation de la table ronde sur l'harmonisation et des ateliers régionaux, a examiné l'avant-projet des principes de bonnes pratiques, et la contribution au Programme d'action d'Accra.

Les principes de bonnes pratiques ont d'abord été développés et discutés lors d'un atelier organisé en février 2008, avec des participations des pays partenaires ainsi que des bailleurs de fonds. Ils ont été affinés lors d'une réunion du Groupe de base plus tard dans ce mois. Les commentaires sur ces principes portent sur: la capacité des pays partenaires, le rôle éminent des ministères dans le processus de division du travail, et la nécessité d'aborder la question du rôle et du mandat de donateurs multilatéraux dans le cadre de la complémentarité.

Le groupe a reconnu des défis posés aux membres par la capacité limitée des pays partenaires à mener le processus de la division du travail, et la nécessité d'une approche à deux volets (à partir de pays et les perspectives du secteur). La BAD fait valoir que le mandat institutionnel des institutions financières internationales conduira naturellement à leur implication dans plusieurs secteurs.

Le représentant résident de la Bad en Ouganda,.Mukaila Ojelade, représentait la Banque à la rencontre.