Le Groupe BAD affiche de solides résultats financiers et opérationnels en 2007

12/05/2008
Share |

Le Groupe BAD affiche de solides résultats financiers et opérationnels en 2007

59% de l’augmentation des approbations reposent sur les infrastructures et le secteur privé

Maputo, Mozambique, 12 mai 2008 – Le Groupe de la Banque africaine de développement a dégagé un bénéfice net de 592, 75 millions de dollars pour l’exercice 2007 avec 59% d’augmentation d’approbations de programmes et projets, accompagnés d’une hausse considérable des décaissements au 31 décembre 2007.

« La Banque a atteint un niveau record aux plans des décaissements et des approbations », a déclaré lundi à Maputo Pierre Van Peteghem, le Trésorier du Groupe au Conseil des Gouverneurs de l’institution aux 77 Etats membres et aux centaines de parties prenantes, lors de la présentation financière et d’analyse des opérations, lundi à Maputo, à la veille des Assemblées annuelles du Groupe de la BAD que le Mozambique accueille du 14 au 15 mai.

« Les Infrastructures et le Secteur privé ont été en tête de la croissance des opérations avec un bond quantitatif du secteur privé de 440 millions de dollars en 2006 à 1,6 milliard de dollars », a dit M. Van Peteghem.

Outre les excellents résultats financiers et opérationnels, et le triplement des activités du secteur privé, le Groupe de la BAD a négocié avec succès la 11ème reconstitution du Fonds africain de développement (FAD),  le guichet concessionnel de la Banque africaine de développement, en décembre 2007 à Londres, pour un montant de 8,9 milliards de dollars, un accroissement de 52% par rapport à la reconstitution du 10ème FAD.

Parmi les activités marquantes du Groupe pendant cette année relevons le Rapport du panel de haut niveau sur ses orientations stratégiques, le renforcement continu de l’efficacité du développement résultant des réformes institutionnelles en cours ainsi que les bons résultats obtenus dans les opérations en monnaie locale, notamment la première émission obligataire supranationale sur le marché domestique sud-africain.

Sur les approbations cumulées en 2007, 4 milliards de dollars US sont allés au financement des opérations tandis que 815 millions de dollars US ont été alloués à l’allègement de la dette, à l’assistance aux pays en situation post-conflit, aux prises de participation dans le secteur privé et à des fonds spéciaux. La BAD, le guichet non concessionnel a décaissé 2,64 milliards de dollars (53,9% du total des approbations du Groupe de la BAD), 2,2 milliards  du FAD  (44.6 % du total des approbations) et les fonds spéciaux 72,4 millions (1,5% des approbations).  Aucune opération n’a été effectuée en 2007 au titre du Fonds spécial du Nigeria puisque l’accord portant création du Fonds, qui est en voie de renouvellement pour une période de 10 ans, était arrivé à son terme.

Les quatre principaux secteurs bénéficiaires des approbations de prêts et de dons ont été: les infrastructures, l’agriculture et le développement rural, l’industrie, les mines et carrières, et le secteur social. Les approbations totales en faveur des projets d’infrastructures ont plus que doublé, passant de 1,4 milliard de dollars en 2006 à 3 milliards en 2007.

La prépondérance des opérations d’infrastructures reflète la stratégie de la banque consistant à cibler les secteurs qui ont un impact significatif sur le développement économique et social. L’intégration régionale est un autre domaine prioritaire dans la mesure où elle contribue à accroître la compétitivité et la productivité, le développement du commerce et favorise les économies d’échelle.

Les opérations multinationales se sont élevées cette année à 306 millions de dollars contre 660,5 millions en 2006, soit une baisse de 53,8%.

En 2007, les approbations de prêts et dons du Groupe de la banque aux 5 sous régions (à l’exception des opérations multirégionales) se sont élevées à 3,8 milliards de dollars. L’Afrique du Nord a reçu 935 millions de dollars, l’Afrique de l’Est 911 millions de dollars, l’Afrique australe 835 millions de dollars, l’Afrique centrale 679 millions de dollars et l’Afrique de l’Ouest 398 millions.

1 UA= 1,58025, taux au 31/12/2007


Sections Connexes

Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12