Le président Adesina de la BAD conduit une mission de la Banque au Japon, en Corée et en Chine

22/03/2016
Share |

Une délégation de haut niveau du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), conduite par son président, Akinwumi Adesina, se rend en visite de travail au Japon, en Corée et en Chine du 24 au 29 mars.

Au cours de cette visite, la mission s'entretiendra avec de hauts responsables des gouvernements et des entreprises commerciales de ces pays sur des questions de développement courantes ainsi que sur le nouveau programme de développement de la Banque, notamment sur les Cinq grandes priorités (Éclairer l'Afrique et lui fournir de l'énergie, nourrir l'Afrique, intégrer l'Afrique, industrialiser l'Afrique et améliorer la qualité de vie des Africains). Ces priorités établissent des lignes directrices pratiques et claires pour l'application de la Stratégie décennale 2013-2022 de la Banque.

À Tokyo, Adesina et sa délégation rencontreront le vice-premier ministre du Japon, Taro Aso, le vice-ministre des Finances chargé des Affaires internationales, Masatsugu Asakawa, ainsi que le gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda. L'équipe de la BAD aura également des discussions avec le président de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Shinichi Kitaoka, ainsi qu'avec le PDG de la Banque de coopération internationale, Hiroshi Watanabe.

La délégation rencontrera par ailleurs des représentants de grandes entreprises japonaises, elle déjeunera avec le corps diplomatique africain (CDA) à Tokyo, et visitera la centrale thermique d'Isogo, dans la ville portuaire de Yokohama, à 27 kilomètres au sud de Tokyo.

Le 26 mars, l'équipe de la BAD se rendra à Séoul, où elle sera accueillie par le vice-premier ministre et ministre de la Stratégie et des Finances, Yoo Il-ho, et elle assistera à une réception à laquelle participeront des représentants du secteur privé coréen et les ambassadeurs africains présents en Corée.

La délégation visitera, à Séoul, la première centrale thermique souterraine du monde et s'entretiendra avec des ministres et des responsables des services publics, dont le ministre de l'Agriculture, le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie, le ministre des Terres, des Infrastructures et des Transports, le PDG de Korea Water Resources Corporation (K-water), Choi Gyewoon, ainsi qu'avec le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Corée (KCCI), Yongmaan Park. Elle sera conviée à un dîner donné par le maire de la ville métropolitaine de Busan et à un petit déjeuner d'affaires avec le président de la Banque import-export de Corée (KEXIM), Lee Duk-Hoon.

Le 28 mars, le président Adesina et sa délégation quitteront Séoul pour se rendre à Pékin, où ils seront reçus par le vice-premier ministre, Ma Kai. Ils rencontreront également le gouverneur de la Banque populaire de Chine (PBOC), Zhou Xiaochuan, ainsi que des responsables de la Banque import-export de Chine et de la Banque de développement de Chine.

La délégation visitera également la China Africa Industrial Capacity Cooperation Company et terminera son séjour par un dîner organisé par le Fonds de développement Chine-Afrique (CADF).

Le Japon, la Corée et la Chine font partie des 26 membres non régionaux du Groupe de la Banque qui fournissent des ressources au guichet concessionnel de l'institution, le Fonds africain de développement. Ils fournissent également différents fonds fiduciaires et techniques bilatéraux en soutien à des projets et des programmes menés dans des pays membres régionaux. Ces trois pays, ainsi que l'Inde, sont très actifs depuis récemment sur le continent africain. En octobre 2012, le Groupe de la BAD a ouvert le Bureau de représentation de la BAD en Asie (ASRO) à Tokyo, au Japon, l'unique bureau représentant la Banque hors de l'Afrique, afin de promouvoir les opportunités commerciales et d'investissement à l'intérieur de l'Afrique et avec elle. L'ASRO assure une large promotion des activités de la Banque, en diffusant et en échangeant des connaissances sur la BAD elle-même et sur les opportunités de développement du continent africain.