Le président Adesina de la BAD à la tête d’une délégation au Libéria

09/03/2016
Share |

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, conduit une délégation de la Banque en visite de travail au Libéria, les 10 et 11 mars 2016, afin de s’entretenir avec de hauts responsables libériens et d’examiner les programmes et projets de la Banque dans ce pays.

Au cours de la visite, le président Adesina et la haute direction discuteront avec la présidente du Libéria Ellen Johnson Sirleaf, plusieurs ministres et d’autres responsables gouvernementaux, ainsi qu’avec des partenaires au développement, des diplomates et des représentants des médias.

La délégation de la Banque rencontrera le ministre des Finances et de la Planification du développement, le ministre du Commerce et de l’Industrie, le ministre de l’Agriculture, le ministre des Travaux publics, le ministre des Terres, des Mines et de l’Énergie, la ministre du Genre et de la Protection sociale, la ministre de la Santé et des Affaires sociales, la ministre des Transports, ainsi que le ministre de la Jeunesse et des Sports.

Le président Adesina dialoguera avec le Groupe de travail sur l’agriculture du Libéria sur la façon dont ce dernier peut collaborer avec la Banque pour assurer au Libéria une transition en douceur vers un modèle de croissance plus durable.

Le portefeuille du Groupe de la BAD au Libéria comprend 17 opérations évaluées à 392 millions de dollars EU. Il se compose de 11 opérations liées au secteur public national (67 % de la valeur du portefeuille), de quatre projets régionaux (27 %) et de deux opérations du secteur privé (6 %). Le portefeuille est réparti sur six secteurs : les transports (33 %), la santé/Ébola (24 %), l’agriculture et le développement rural (23 %), l’eau et l’assainissement (10 %), l’énergie (9 %) ainsi que le secteur financier et la gouvernance (1 %).

La Banque a soutenu le Libéria durant la crise d’Ébola qui a fait des milliers de victimes entre 2014 et janvier 2016. Elle a plus que doublé ses ressources destinées à l’aide budgétaire, qui ont ainsi atteint plus de 56 millions de dollars EU, en plus des trois autres projets qui ont fourni au Libéria un appui direct de plus de 18 millions de dollars EU, des fonds affectés au Fonds spécial Ebola et de différents programmes régionaux. Cela a aidé le gouvernement à verser des paiements aux agents de santé, à financer les efforts entrepris pour arrêter l’épidémie, puis à rétablir les services de base.

La visite se terminera par une conférence de presse donnée au ministère des Affaires étrangères, à Monrovia, par  Adesina et celle qui l’accueillait, la présidente Johnson Sirleaf.