Le président Akinwumi Adesina de la BAD en visite au Nigeria pour renforcer le partenariat de la Banque avec les principales parties prenantes

23/09/2016
Share |

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, se rendra au Nigeria du 26 au 28 septembre 2016 – sa première visite officielle dans ce pays depuis son entrée en fonction l’année dernière. Adesina rencontrera des décideurs, des acteurs du secteur privé et des partenaires au développement pour discuter des défis économiques auxquels le Nigeria doit faire face. Il soulignera en outre l’engagement de l’institution dans son partenariat avec le Nigeria et sa volonté de le renforcer davantage.

« J’attends avec beaucoup d’impatience ma première visite officielle au Nigeria en tant que président de la BAD. Le Nigeria est un actionnaire et un partenaire capital de la Banque. L’économie nigériane connaît actuellement une période critique et, en ces temps difficiles, nous devons nous assurer que nous travaillons tous ensemble pour faire face aux défis qui frappent la plus grande économie d’Afrique », a déclaré Adesina avant son voyage. À travers cette visite, le président a pour objectif d’améliorer la coopération entre la Banque et le Nigeria sur un grand nombre de questions, y compris l’approche que peut adopter le pays pour répondre au mieux à ses problèmes actuels.

À Abuja, Adesina tiendra une série de réunions avec les dirigeants du Nigeria, dont le président, Muhammadu Buhari, le ministre des Finances, Kemi Adeosun, et le gouverneur de la Banque centrale, Godwin Emefiele. Le président de la BAD participera à une table ronde avec des dirigeants d’organisations philanthropiques et prendra part à des discussions avec des acteurs du secteur privé et des partenaires de développement. La NES (Nigerian Economic Society) lui remettra également un prix.

Le partenariat entre la BAD et le Nigeria, l’un des pays fondateurs de la Banque, est solide. Le Nigeria, qui est l’actionnaire le plus important de la BAD, figure aussi parmi les principaux bénéficiaires de son aide. La Banque a déjà prêté 524,969 millions de dollars EU au Nigeria depuis le début de l’année 2016. À septembre 2016, elle avait investi un montant total de près de 7 milliards de dollars EU dans l’économie nigériane, ce depuis le début de ses opérations dans le pays en 1967. 

La Banque travaille en étroite collaboration avec le Gouvernement nigérian pour soutenir les divers secteurs économiques du pays, dont l’agriculture, les infrastructures, l’énergie, les transports, l’eau et l’assainissement.