Le président de la BAD à la tête d’une délégation à la COP21 à Paris pour présenter ses interventions dans le domaine du changement climatique en Afrique

Share |

De: 30/11/2015
A: 11/12/2015
Lieu: Paris, France

La 21e session de la Conférence des Parties (COP21) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et la 11e session de la réunion des parties (CMP11) au Protocole de Kyoto, se tiendront à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015. À l'occasion de la COP21, les pays du monde entier devraient adopter un nouvel accord universel sur le climat, qui entrera en vigueur et sera mis en œuvre à partir de 2020.

La participation de la Banque africaine de développement (BAD) à la COP21 se fera à plusieurs niveaux. En tant qu'observateur à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), la Banque suivra les négociations en cours en vue de l'adoption d'un nouvel accord à Paris. Ensuite, la présence de la Banque va contribuer à faire connaître ses interventions dans le domaine du changement climatique en Afrique. Enfin, au niveau régional, la Banque sera, avec la Commission de l'Union africaine, la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, le secrétariat du NEPAD et d'autres partenaires, installée dans un pavillon " Afrique " sur le site de la COP21. Ce Pavillon servira de point de rassemblement et de lieu d'accueil des différentes manifestations de haut niveau portant sur les thèmes d'importance capitale pour le continent pendant la durée de la conférence.

La délégation de la Banque africaine de développement jouera un rôle actif dans le suivi des décisions découlant de la réunion ministérielle sur le financement du climat organisée conjointement par le Pérou et la France lors des Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI à Lima, au Pérou. Le président de la BAD, Akinwumi Adesina avait, à cette occasion, déclaré que la maîtrise du changement climatique était une priorité non négociable. En outre, il avait annoncé l'intention de la Banque de tripler son financement en faveur de la lutte contre le changement climatique pour le porter à 5 milliards de dollars EU par an d'ici à 2020.

La Banque souhaite également faire connaître ses 5 nouvelles priorités institutionnelles et le Nouveau Pacte pour l'énergie en Afrique.

Pour plus d'information, consultez : www.afdb.org/cop21

Hashtag officiel : #AfricaCOP21