Le président de la BAD félicite l’Union Africaine à l’occasion de ses 50 ans

25/05/2013
Share |

“La grande Afrique arrive !” a déclaré le président de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, le 25 mai à Addis  Abeba, à l’occasion de la célébration des 50 ans de l’Union Africaine.

Dans son intervention, Kaberuka a  donné un aperçu du passé de l’Afrique et du chemin à parcourir pour les 50 ans à venir.  Le PIB de l’Afrique est passé de 600 milliards  à 2200 milliards de dollars depuis 2000, a-t-il indiqué ; et le continent « offre en ce moment le  plus grand retour sur investissement, en terme de risque.  Nos gestionnaires économiques font un travail raisonnablement bon dans un contexte économique mondial en récession.»

Le président  Kaberuka était à Addis Abeba en compagnie de nombreux Chefs d’Etats africains, du Secrétaire général des Nations  Unies, Ban Ki-moon, de la présidente du Brésil, Dilma Rousseff et du Secrétaire d’Etat américain, John Kerry.

Kaberuka a  annoncé la mise en place d’un nouveau Fonds pour l’infrastructure en Afrique qui sera discuté avec les ministres des Finances  au cours des  48èmes Assemblées annuelles de la BAD qui ont lieu à Marrakech, au Maroc, du 27 au 31 mai.

Cependant, a dit le président de la BAD, malgré une forte croissance économique, la transformation économique demeure un défi pour le continent.  Et d’ajouter qu’une « croissance de qualité » de 7%  est ce dont l’Afrique a besoin au cours de la décennie à venir.  Il a insisté sur l’importance d’une croissance de qualité, définie comme « celle qui est non seulement forte, mais, qui est  aussi durable, juste, résolve les inégalités et ne laisse personne marge.»