Lancement des travaux de la route Dori-Tera financée par la BAD

25/11/2008
Share |

Le président Donald Kaberuka a profité de sa visite officielle, de trois jours, au Niger pour lancer officiellement les travaux d’aménagement  de la route reliant  la ville de Tera, au Niger, et Dori, au Burkina Faso. Lors de cette cérémonie, coprésidée avec le ministre nigérien de l’équipement, Lamido Moumouni Harouna, M. Kaberuka a souligné la contribution de la route Dori-Tera à l’intégration régionale et assuré que la Banque ne ménagera aucun effort pour soutenir ce type de démarche.

«C’est pour moi un réel plaisir de participer aujourd’hui avec vous au lancement de ces travaux qui constituent la première étape de la concrétisation de cet ambitieux projet pour lequel la Banque a octroyé 20 milliards de FCFA», a dit le président lors de son discours prononcé en présence du ministre nigérien de l’économie et des finances, gouverneur de la BAD pour le Niger, Ali Mahaman Lamine Zeine, de l’administrateur du Groupe de la BAD pour le Niger, Frédéric Korsaga, ainsi que de Janvier Litsé, directeur des opérateurs Afrique de l’Ouest A à la BAD.  «Ce financement, auquel s’ajoutent les contreparties du Burkina Faso, de la République du Niger, la contribution de l’UEMOA et de l’Autorité du Liptako-Gourma, permettra la réalisation complète des composantes du projet dans un délai estimé à 24 mois», a poursuivi le président de la BAD.

Il a estimé que «ce projet reflète bien le partenariat exemplaire que le Niger et la BAD ont pu construire» avant de rappeler que depuis 1970 le Groupe de la Banque a financé 63 projets dans le pays pour un montant total d’engagements de 285 milliards de FCFA. « Ce projet de route est une matérialisation concrète de l’importance que les plus hautes autorités du Niger et du Burkina Faso accordent aux actions de facilitation du transport comme facteurs d’intégration économique», a dit M. Kaberuka qui a par ailleurs plaidé pour une bonne coordination de part et d’autre de la frontière nigéro-burkinabé pour assurer le succès du projet.

«Il est important de rappeler que le projet d’aménagement de la route Dori-Tera et de facilitation du transport sur le corridor Ouagadougou-Dori-Tera-Niamey est une seule et même opération. Le succès de ce projet nécessitant des actions concomitantes et coordonnées, la Banque ne ménagera aucun effort pour vous accompagner la réalisation de cette œuvre», a assuré le président de la BAD.

Peu après les allocutions officielles, MM. Kaberuka et Harouna ont dévoilé, sous le regard d’une foule nombreuse,  la plaque matérialisant le point kilométrique zéro (PK0), au centre de la ville de Tera. Réparti sur 40 km au Niger et 51 km au Burkina Faso, le tronçon sera réalisé par l’entreprise SOGEA-SATOM. En plus de l’aménagement de la route, le projet prévoit 11 km de voieries urbaines dans la ville de Tera et 11 autres km de voieries urbaines dans la ville de Dori. 


Sections Connexes