Le président Donald Kaberuka représente la BAD aux obsèques de Mandela en Afrique du Sud

Share |

De: 15/12/2013
A: 15/12/2013
Lieu: Johannesburg, South Africa

 

Avant de partir pour Johannesburg, où il représentera le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) aux obsèques de Nelson Mandela qui débutent le 10 décembre, le président Donald Kaberuka a salué la mémoire du dirigeant sud-africain, le décrivant  comme « un homme hors du commun » et l'un des fils les plus illustres de l’Afrique et de  la planète.  Faisant l’éloge de Mandela, le président de la BAD a déclaré :

« Nous sommes en deuil aujourd'hui. Mais, en même temps, nous voulons saluer une vie hors du commun, qui a touché des millions de cœurs à travers le monde. Nelson Mandela a été un vrai serviteur, non seulement de son pays et de l'Afrique, mais de l'humanité tout entière. Son leadership a été porté par son humilité, son sens de l'humain et son ardent désir du changement. L’égalité et les mêmes chances pour tous étaient sa vision. Nous rendons aujourd’hui un vibrant hommage à Madiba, et nous poursuivrons au quotidien le combat qu’il a engagé. »

La BAD et le monde pleurent un homme dont la sortie de prison, le 11 février 1990, a ouvert le chemin de l’Afrique du Sud à une délégation de haut niveau de la BAD en mars 1992 et permis à l’institution d’inviter Trevor Manuel, alors conseiller économique de l’ANC, à ses Assemblées annuelles à Dakar en mai 1992. En mai 1996, l’Afrique du Sud est devenue membre à part entière de la Banque. A la suite de cette adhésion, une étude sur les modalités de l’ouverture du pays aux opérations de la BAD  a été commanditée. A ce jour, l'Afrique du Sud joue un rôle clé dans les opérations de la BAD, aussi bien dans la structure de son capital que comme client engagé.  En outre, Pretoria abrite l'un des deux centres régionaux de ressources de la Banque.