Le président de la BAD, Donald Kaberuka, appelle les dirigeants du monde à rechercher comment stimuler la croissance économique mondiale

24/01/2013
Share |


Le Président du Groupe de la Banque africaine de développement, Donald Kaberuka, a exhorté, le 22 janvier, les dirigeants du monde à se réunir pour chercher à renforcer la croissance économique mondiale. S'exprimant à la veille du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, M. Kaberuka a déclaré : «Aujourd'hui plus que jamais, il est impératif que les dirigeants de toutes les régions du monde se mettent ensemble pour rechercher des solutions capables de stimuler énergiquement la croissance économique mondiale. Cette fois-ci, le défi qui nous est lancé à tous est de faire en sorte que cette croissance soit durable et inclusive.»

Kaberuka participait à Genève à un panel d’Eminentes personnalités internationales mis en place par le président nigérian Goodluck Jonathan.  Ce panel est un groupe consultatif pour mobiliser l'aide internationale destinée aux plans ambitieux, conçus par le Nigeria, pour transformer son secteur agricole. Le Groupe comprend Bill Gates, co-président de la Fondation Bill et Melinda Gates, et Kofi Annan, président de l'Alliance pour une révolution verte en Afrique (en anglais AGRA), entre autres.

Le président de la BAD a également rencontré le Premier ministre du Zimbabwe, Morgan Tsvangirai, avec qui il s’est entretenu du soutien constant de la Banque à son pays, en particulier dans les secteurs de l'eau et de l'énergie.

Le 23 janvier, Kaberuka a participé à une table ronde du Forum économique mondial, ayant à l’ordre du jour des questions clés qui influent sur le développement humain, tels que l'austérité budgétaire et la croissance des inégalités.

S'exprimant sur les progrès socio-économiques réalisés par l'Afrique au cours de la dernière décennie, M. Kaberuka a déclaré : «L'Afrique est en effet en croissance. Elle a fait preuve d’une résistance remarquable face aux incertitudes économiques et financières mondiales, et elle poursuit sa croissance. Notre tâche commune est de stimuler cette croissance, de mobiliser tous ceux qui peuvent en être les acteurs, des nouveaux investisseurs à ceux qui font leur entrée sur le marché africain du travail, et de veiller à ce que les fruits de la croissance économique de l'Afrique soient partagés par tous. »

Le jeudi 24 janvier, Kaberuka, également président du Forum économique mondial sur l’Afrique, a animé un dîner de travail spécial sur le thème de la «Promesse de l'Afrique», avec la participation d’un certain nombre de chefs d'Etat et de gouvernement africains.