Le Président de la BAfD lance les réformes institutionnelles-La Banque adopte la nouvelle structure administrative pour plus d’efficacité et de résultats

10/04/2006
Share |

Le Président de la BAfD lance les réformes institutionnelles-La Banque adopte la nouvelle structure administrative pour plus d’efficacité et de résultats

Tunis, 10 avril 2006 – Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAfD) a lancé la première d'une série de réformes, qui constitue le gage d’une institution financière de développement efficace et solide. Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque a adopté la nouvelle structure le vendredi – qui marque les changements à mettre en œuvre à court et moyen terme, pour transformer l’institution en organe dynamique capable de répondre  plus efficacement aux besoins des pays membres.

La nouvelle structure met un accent particulier sur le secteur privé, les infrastructures, l’intégration régionale et l’eau. Trois des cinq vice-présidences et 60 pour cent du budget de la Banque seront consacrés aux activités opérationnelles dans les pays membres, pour plus d’efficacité et de résultats. Elle contribuera également au renforcement de l’appui de la Banque en faveur de l’initiative NEPAD, de l’eau et de l’assainissement et du commerce.

S’adressant au personnel après la session du Conseil, le Président du Groupe de la Banque, M. Donald Kaberuka a souligné que la quête pour une plus grande efficacité demeure le principal objectif de cette stratégie de réforme.

La structure qui permettra de renforcer le recentrage sur les pays, tient compte de la nécessité de renforcer la décentralisation pour assurer une plus grande présence sur le terrain. Dans sa présentation au personnel, le Président a mis l’accent sur le renforcement des mécanismes de responsabilité et de sécurité, étant donné que des pouvoirs accrus seront délégués aux responsables sur le terrain pour assurer l’intégrité institutionnelle et pour lutter contre la corruption dans ses opérations.

La nouvelle équipe de la haute direction de la Banque comprend deux vice-présidentes, Mesdames Zienab El Bakri et Arunma Oteh ; trois vice-présidents: Messieurs Thierry de Longuemar, Joseph Eichenberger et Mandla S. Gantsho ; et un Secrétaire Général,  Monsieur Modibo Touré.

La prochaine série de réformes portera notamment sur le redéploiement des ressources humaines de la Banque ainsi que sur ses pratiques opérationnelles pour rendre l’institution mieux orientée aux résultats et plus proche des besoins des pays.

CONTACT: Eric Chinje – Tél.: +216 71 10 21 16 – E-mail: e.chinje@afdb.org