Le président de la BAD rencontre le chef du gouvernement tunisien

03/07/2012
Share |


Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, a été reçu en audience, mardi 3 juillet, par le chef du gouvernement tunisien, Hamadi  Jebali,  au Palais de la Kasbah, à Tunis. Cette visite s’inscrit dans le cadre du dialogue permanent entre la BAD et les plus hautes autorités tunisiennes. Rappelons que le président Kaberuka avait été reçu, le 17 janvier dernier, par M. Moncef Marzouki,  président de la République tunisienne.

L’échange de vues entre les deux dirigeants a d’abord porté sur une évaluation de la situation en Tunisie.

M. Jebali a ensuite remercié la BAD qui a fortement soutenu  la Tunisie dès les débuts de la période de transition. « Nous vous considérons comme Tunisiens, après tant d’années passées dans notre pays, et nous savons que vous connaissez bien la situation. Vous êtes un acteur de la scène économique tunisienne», a déclaré le chef du gouvernement. Il a exposé en toute franchise les difficultés auxquelles est confrontée la Tunisie dans cette période de transition où la demande sociale, qui  est particulièrement forte, est difficile à satisfaire.  Il a exprimé l’engagement de son gouvernement à veiller à ce que l’argent public soit destiné en priorité à l’emploi  et la formation des jeunes, au développement des régions défavorisées, aux infrastructures et aux réformes de gouvernance.

La délégation de la BAD a souligné la concordance des points de vue avec le gouvernement tunisien sur les priorités de son action. Celles-ci rejoignent les trois piliers autour desquels la Banque a redéployé ses opérations dans le pays.

Le président Kaberuka a informé son hôte de la décision prise par le Conseil des gouverneurs de la Banque de préparer le retour de la Banque à son siège statutaire à Abidjan, précisant que ce retour ne se fera pas dans la précipitation. « Nous préparons une feuille de route pour un retour planifié et ordonné » a-t-il précisé. Il a tenu à remercier  « au nom du personnel de la Banque, le peuple et le gouvernement tunisiens pour leur hospitalité indéfectible depuis près de 10 ans. Vous avez ainsi permis à la Banque de poursuivre dans les meilleures conditions ses activités au service de l’Afrique». De toute façon, le bureau de la BAD à Tunis restera un centre régional important pour ses opérations en Afrique du Nord.

 A l’issue de cet entretien, le président Kaberuka a eu une brève rencontre avec la presse.