Le Président de la BAD prépare le terrain pour la mise en œuvre des Objectifs de développement durable

26/09/2015
Share |

Ce vendredi, Akinwumi Adesina, le Président de la BAD, s'est lancé, sans perdre de temps, dans la préparation de la mise en œuvre des objectifs de développement durable officiellement adoptés par l'Assemblée générale des Nations Unies le jour même. " Les ODD doivent être atteints, et ils doivent l'être pour toute l'Afrique ", a-t-il affirmé dans une déclaration commune faite avec d'autres dirigeants de banques multilatérales de développement.

Ces nouveaux objectifs constituent un programme d'envergure internationale proposé aux banques multilatérales de développement (BMD) et au Fonds monétaire international en vue de mettre fin à la pauvreté, stimuler la prospérité et protéger l'environnement.

Le Président de la BAD, Akinwumi Adesina, en compagnie de la Présidente de la Fondation Rockefeller, Judith Rodin.

Le Président de la BAD, Akinwumi Adesina, en compagnie de la Présidente de la Fondation Rockefeller, Judith Rodin.

C'est dans cette optique que le Président de la BAD a tenu une série d'entretiens le 25 septembre dernier, pour jeter les bases des actions à entreprendre afin de réaliser ces objectifs. Il a rencontré des dirigeants de grandes fondations, dont Bill Gates, de la Fondation Bill et Melinda Gates, et Judith Rodin, présidente de la Fondation Rockefeller. Les discussions ont porté sur l'agriculture, l'emploi des jeunes et l'énergie.

Akinwumi Adesina s’entretient avec Bill Gates à New York sur des questions relatives à l’agriculture, à l’emploi des jeunes et à l’énergie.

Avant de rejoindre la BAD, Akinwumi Adesina était ministre de l'Agriculture du Nigéria, un domaine qu'il maîtrise très bien. Sa vision consiste à créer un nouveau cadre pour l'agriculture en Afrique, au travers de l'agro-industrialisation notamment. Selon lui, il s'agit d'une solution d'avenir pour le continent africain. Privilégier ce domaine permettra rapidement de diversifier les économies, de réduire des notes d'importations alimentaires et d'accroître les revenus à l'exportation.

L'emploi en bénéficiera directement, a-t-il noté. " Que l'Afrique n'exporte aujourd'hui que des grains de cacao bruts n'a aucun sens. Elle devrait exporter des produits tirés du cacao ", a-t-il souligné. " Quand vous exportez des matières premières, ce sont des emplois que vous exportez ".

Les dirigeants des fondations que le Président de la BAD a rencontrés sont déjà à l'œuvre sur certains des domaines clés sur lesquels il concentre son action, en particulier les possibilités d'accès rapide à l'énergie. La Fondation Rockefeller poursuit actuellement un programme d'électrification de villages ruraux en Inde qui offre un exemple, parmi plusieurs, de ce qu'elle pourrait faire pour aider la BAD à obtenir des résultats semblables en Afrique.

S'agissant d'énergie, l'Afrique possède un potentiel immense. Toutefois, a averti Akinwumi Adesina, " il n'y a pas de marché pour le potentiel. Nous ne pouvons vendre du potentiel. Nous ne pouvons éclairer des maisons avec du potentiel. Il nous incombe de libérer ce potentiel ". Ceci ne sera possible que si l'on s'associe à des organisations qui ont déjà obtenu des succès dans ce domaine.

Un autre thème prioritaire du programme du Président de la BAD est celui de l'autonomisation des femmes et de l'égalité des sexes. Parlant en son nom, Geraldine Fraser-Moleketi, envoyée spéciale de la BAD pour les questions de genre, a annoncé le lancement d'une initiative parrainée par ONU Femmes et le ministère britannique du Développement international et destinée à sauver des vies humaines. Il s'agit d'une nouvelle facilité financière qui distribuera des fourneaux de cuisson ne présentant pas de danger et protégeant l'environnement à des femmes situées au bas de la pyramide économique. Le but étant d'assister ces femmes qui, très souvent, doivent recourir à des méthodes de cuisson dangereuses et utiliser des équipements peu sûrs pour nourrir leurs familles.

" Dans son enfance, le président Adesina a lui-même perdu une amie, tuée par un fourneau à kérosène qu'elle avait alimenté en essence au lieu d'utiliser du kérosène ", a dit Mme Fraser-Moleketi. " On comprend donc son vif intérêt pour cette initiative ".

Akinwumi Adesina sera à New York jusqu'au début de la semaine prochaine pour prendre une part active aux réunions entrant dans le cadre de l'Assemblée générale annuelle des Nations Unies en sa qualité de président de la Banque africaine de développement.