Le président de la BAD, Donald Kaberuka, en tournée dans le Sahel

Share |

De: 04/11/2013
A: 07/11/2013
Lieu: La région du Sahel

Bien faire les choses au Sahel - Blog par le président de la BAD

Nous devons viser plus haut, persévérer, tendre la main à travers les frontières, être flexibles, pragmatiques, prêts à apprendre et à faire des ajustements à chaque tournant. C'est ainsi que nous ferons bien les choses, en donnant des moyens à la population du Sahel, en lui offrant de l’espoir et des aspirations, et en créant des opportunités. Cela permettra d’éviter d’avoir une Afrique à deux vitesses, avec des économies stables qui foncent en laissant derrière elles celles qui demeurent empêtrées dans un casse-tête, comme nous le voyons au Sahel et dans la Corne de l’Afrique. À mon retour du Sahel, je voyais les choses plus clairement et je me suis senti encouragé. Il y a longtemps, c’était un centre d’érudition et de civilisation – un creuset de croyances et de cultures. Nous avons désormais pour tâche de reconstruire le Sahel pour en faire une zone de prospérité partagée. Lire Plus


Tournée au Sahel : Donald Kaberuka promet que la BAD s’engagera à consolider les acquis du développement de la région

Le 7 novembre 2013, le président de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, a achevé à Ndjamena, au Tchad, une tournée qui l’a conduit dans quatre pays du Sahel. A chacune de ses étapes, au Mali, puis au Niger, au Burkina Faso et enfin au Tchad, Donald Kaberuka a réitéré l’engagement de la BAD à aider à consolider les progrès socio-économiques, face aux nouvelles menaces qui pèsent sur la région. Lire Plus


La BAD dégage 4 milliards de dollars pour faire du Sahel une zone de stabilité et de croissance économique

Quatre (4) milliards de dollars. C’est le montant que la Banque africaine de développement (BAD) apportera à la région du Sahel pour contribuer à en faire une zone de stabilité et de croissance économique.  L’annonce a été faite par son président, Donald Kaberuka, le 5 novembre 2013 à Bamako, au Mali, lors de la « Première réunion ministérielle pour l’établissement d’une plateforme de coordination de la stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel ».  Kaberuka est dans la région du Sahel depuis le 4 novembre dans le cadre d’une mission conjointe  de la BAD, des Nations Unies, de l’Union Africaine et de l’Union Européenne.  La mission le conduira au Niger, au Burkina et au Tchad. Lire plus


Contexte de la tournée

Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement (BAD), sera en tournée dans la région du Sahel, du 4 au 7 novembre 2013. Ce déplacement s’inscrit dans le cadre d’une mission conjointe avec les Nations unies, la Banque mondiale, la Commission de l’Union africaine et la Commission de l’Union européenne.   

Cette visite qui fera étape au Mali, au Niger, au Burkina et au Tchad, a pour objectif de parvenir à une vision partagée des rôles respectifs des différents intervenants en matière de sécurité, de stabilité et de développement économique dans l’espace sahélo-saharien.

Dans un échange par visio-conférence avec le secrétaire général des Nations unies et le président de la Banque mondiale, vendredi 1er novembre depuis Tunis, Donald Kaberuka s’est réjoui de l’esprit de partenariat ainsi impulsé, qui permettra d’aider les populations du Sahel à mieux affronter les défis – tant anciens que nouveaux –, auxquels celles-ci sont confrontées.

Au cours de cette tournée conjointe avec le secrétaire général des Nations unies, Bank Ki-moon,  le président de la Banque mondiale,  Jim Yong Kim,  la présidente de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini Zuma, et le Commissaire européen au développement, Andris Piebalgs, le président de la BAD entend  réaffirmer l’engagement de la Banque à accompagner les  pays du Sahel dans leurs efforts de développement –  pour faire face, notamment, aux défis cruciaux en matière d’agriculture et de sécurité alimentaire, d’eau, d’intégration régionale et d’infrastructures.

Active dans la région du Sahel depuis des décennies, la  BAD  entend y renforcer sa présence par de nouvelles initiatives.  L’objectif étant de faire de du Sahel un espace durablement pacifié et intégré, grâce, notamment, au renforcement de l’intégration régionale, de la résilience, et à une croissance inclusive.
Au  Mali, première étape de la tournée qui accueillera une réunion ministérielle régionale le 5 novembre,  Kaberuka soulignera la nécessité d’offrir des réponses régionales adéquates pour venir à bout des menaces qui pèsent sur la stabilité et le développement des pays du Sahel.


Actualités Connexes

Contact